Quelle est la probabilité que la neutralité du Net passe par le Sénat, la Chambre, etc.? Aurons-nous très probablement à payer davantage pour utiliser nos sites Web préférés et d'autres services en ligne à l'avenir? Ou ne va-t-il même pas traverser le Congrès?

Tim Drozinski

Tim Drozinskivit en Floride

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 3k et de vues de réponses 2.2m

J'ai tendance à croire que la perte de la neutralité de l'internet ne nous posera pas de problèmes, car les fournisseurs d'accès à Internet ne feront que commencer à augmenter les prix que nous payons en tant que consommateurs. Ils blanchiront cet argent grâce aux services que nous consommons.

Par exemple, Comcast ne va pas s'adresser à ses abonnés Internet par câble et leur dire: «Nous ne sommes plus contraints par la neutralité du Net, alors nous allons augmenter vos tarifs! Hahahahaha! ”Cela n'a jamais été l'objectif.

Ce qu'ils veulent pouvoir faire, c'est presser les fournisseurs de contenu. Ainsi, Comcast ira à Netflix et dira: «Si vous voulez que nos abonnés Comcast aient un accès sans entrave à votre service, vous devrez nous payer des millions! Hahahahahaha! »Au début, Netflix résistera. Ensuite, beaucoup de gens se plaindront que leurs émissions Netflix s’arrêtent en tampon ou en streaming avec une qualité inférieure. Mais ils vont se plaindre à Netflix. Et Netflix paiera à contrecoeur Comcast pour sa «voie rapide Internet» afin que vous puissiez bénéficier d’une meilleure expérience utilisateur. Mais cela aura un coût - Netflix va bientôt envoyer une lettre à ses clients pour nous informer que, pour des raisons indépendantes de la volonté de Netflix, ils doivent augmenter les tarifs. Par conséquent, si vous avez un forfait 10.99 / mois, aller jusqu'à $ 14.99 / mois.

De l’autre côté, les principaux acteurs du secteur des fournisseurs de services Internet sont également des créateurs de contenu. Ils peuvent restreindre le contenu d'autres créateurs de contenu tout en donnant la priorité aux leurs, ou conclure des accords avec certains fournisseurs de contenu, rendant impossible la création de nouveaux services, car ils auront un obstacle de coût incroyablement élevé à surmonter pour être compétitifs. - un nouveau service de streaming de films pourrait être contraint de payer au même tarif que de grandes entreprises bien établies telles que Netflix, même si elles disposent d'un modèle plus convaincant que les consommateurs pourraient préférer. Une start-up fonctionnant avec peu d’argent libre n’aura peut-être pas la capacité de se procurer de l’argent pour pouvoir utiliser les mêmes canaux Internet que les gros joueurs, et l’adoption par les consommateurs en pâtirait. Pensez à cela comme à la NFL et à DirecTV - le seul moyen d’obtenir le Sunday Ticket est de passer par DirecTV, car ils ont un contrat exclusif. Et si Comcast et Netflix avaient signé un contrat exclusif similaire, et que Comcast avait accepté de supprimer tout le trafic de Hulu (une possibilité sérieuse, avec Disney-ABC possède maintenant la majorité de Huluet Comcast étant la société mère du concurrent NBC).

Matt Wasserman

Matt Wasserman, Meilleur graveur 2014, 2015, 2017, 2018

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 13.7k et de vues de réponses 36.5m

La neutralité du Net sera probablement soumise à l'approbation de la loi sur l'examen du Congrès. Une pétition est présentée au Sénat et mise aux voix. Une simple majorité suffit pour renverser la décision de la FCC, suivie de la signature du président. Il n'est pas nécessaire que le congrès complet soit impliqué.

Personne ne veut vous faire payer plus pour utiliser vos sites Web préférés. Ce n'est même pas à l'horizon. Pour le moment, les deux plus grandes violations de la neutralité du réseau sont AT & T: ne pas facturer l'utilisation des données pour HBO et Verizon payer pour votre compte Netflix, puis ne pas facturer l'utilisation des données pour celui-ci. Ainsi, les deux violations les plus graves (l'une d'elles depuis des mois) rendent les choses moins chères pour les consommateurs, pas plus chères.

Je pense que le Sénat va annuler la décision de la FCC. Mais je ne suis pas sûr que Trump l'approuve. Je pense que la meilleure chance reste les tribunaux - la décision est arbitraire et dépasse de loin l'autorité de la FCC.

Alec Cawley

Alec Cawley, Pas un avocat

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 26.6k et de vues de réponses 23.9m

La neutralité du Net ne doit pas nécessairement passer par le Congrès. Ce n'est pas une loi, c'est une décision de la FCC en vertu de ses pouvoirs délégués. Le Congrès, qui dispose de ces pouvoirs, peut décider de passer outre à la FCC. Mais quelqu'un doit activement y arriver.

Mark VandeWettering

Mark VandeWettering, Je suis accro à Quora.

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 7.7k et de vues de réponses 21.6m

La neutralité de l'internet ne doit pas nécessairement passer par le pouvoir législatif: il s'agit d'une décision réglementaire de la FCC en vertu de ses pouvoirs déjà délégués par le Congrès.

Je passe par une vérification des antécédents d'emploi. Puis-je inclure des concerts pour lesquels j'ai été payé avec des actions? Puis-je afficher mes propres factures pour l'année en cours?

Columba Livia

Columba Livia

Répondu il y a 57w

Lorsque vous parcourez des enregistrements sur le net, essayez un site Web.
tel que backgroundtool.com C'est à la fois un public ouvert et une information exclusive. Cela ira plus loin que ce qu'un seul fournisseur peut faire pour vous ou ce que des moteurs tels que Google peuvent vous donner. Vous aurez accès à des archives publiques, à une vue d'ensemble des médias sociaux, à une recherche globale en ligne, à des archives judiciaires, à des enregistrements de condamnations pénales, à des enregistrements téléphoniques (bases de données publiques et privées), à des enregistrements de conduite et bien plus encore.

Je passe par une vérification des antécédents d'emploi. Puis-je inclure des concerts pour lesquels j'ai été payé avec des actions? Puis-je afficher mes propres factures pour l'année en cours?

Je passe par une vérification des antécédents d'emploi. Puis-je inclure des concerts pour lesquels j'ai été payé avec des actions? Puis-je afficher mes propres factures pour l'année en cours?

En tant qu'employeur, engager la bonne personne peut faire gagner du temps et de l'argent. Bien que trouver un bon employé puisse s'avérer fastidieux, une fois le processus lancé et les personnes sérieusement prises en compte, votre service des ressources humaines devrait mettre en place un processus de vérification de l'emploi.

Qu'est-ce que la vérification de l'emploi?

Selon le dictionnaire des affaires, il s’agit de vérifier l’admissibilité à l’emploi et les antécédents professionnels d’employés actuels ou potentiels. La plupart des employeurs vérifient l’emploi au moyen d’une vérification des antécédents professionnels pour corroborer l’éducation, les compétences et l’expérience données par le demandeur.

Le roulement du personnel peut être coûteux. En moyenne, le remplacement d’un employé salarié peut coûter entre six et neuf mois. Pour quelqu'un qui gagne $ 40,000 par an, cela représente entre $ 20,000 et $ 30,000 rien que pour le recrutement. Ajoutez les coûts de la publicité pour un nouvel employé, de la sélection et du processus d'embauche. Une fois que l'employé est embauché, il y a des coûts d'embarquement et, dans la plupart des cas, une certaine forme de formation. L'argent dépensé et la productivité perdue de ce poste vacant s'additionnent rapidement. Les employeurs suivent ce processus pour s’assurer d’embaucher une personne suffisamment qualifiée et compétente pour qu’ils puissent investir dans leur maintien en poste.

Chaque organisation a des critères différents, mais il y a quelques questions standard de vérification d'emploi qui incluent l'emploi précédent et une vérification des antécédents professionnels. Il est important d'obtenir l'autorisation préalable du demandeur par le biais d'une autorisation écrite. Les employeurs doivent sélectionner les informations qu’ils demandent et veiller à ce qu’ils correspondent au poste pour lequel ils embauchent. Certaines procédures de vérification de l'emploi incluent:

Un employeur peut envoyer une lettre à tout employeur fourni par le demandeur pour lui confirmer par écrit son mandat auprès de l'organisation, son titre et la durée de son service. Même si une lettre est fournie, les employeurs devraient également parler des références par téléphone. Chaque processus de vérification devrait inclure les tâches du demandeur, son titre, ses dates d'emploi, son salaire (certaines entreprises ne vérifieront pas ces informations), son admissibilité à la réembauche, qu'il soit mis fin à ses fonctions ou non, ainsi que le motif de son départ.

Hamlus Goodwin

Hamlus Goodwin, En train de me découvrir

Répondu il y a 118w · L'auteur dispose de réponses 444 et de vues de réponses 278.9k

Je ne sais pas quelle est votre situation particulière, si vous avez un entretien d'embauche, je choisirai de dire non. Pourquoi?

Laissez-nous raconter quelques avantages à propos de cette pratique. Bien entendu, les RH veulent connaître votre salaire précédent et peuvent connaître certaines informations de base sur ce chiffre, telles que votre capacité réelle et êtes-vous satisfait de ce chiffre que nous vous proposons? Si le nombre que vous avez dit est trop bas, quelqu'un pense que vous appartenez à l'homme qui peut le remplacer à tout moment. Si votre salaire précédent est trop élevé, alors, ensuite!

Jamie DeLuca

Jamie DeLuca, Co-fondateur de getwurk.com, présentant les derniers concerts et tendances à la demande.

Répondu il y a 116w · L'auteur dispose de réponses 110 et de vues de réponses 33.3k

Vous devez absolument partager ces choses, car elles sont considérées comme un travail indépendant. C'est aussi la preuve de ce que vous faisiez.

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

David Gooding

David Gooding, Avocat qui a tout vu

Répondu il y a 88w · L'auteur dispose de réponses 615 et de vues de réponses 693.8k

Avez-vous plus d'un compte de messagerie? Sinon, vous devrez probablement créer un compte Gmail pour accomplir les tâches suivantes.

Utilisez un ami / contact de confiance FB pour vous aider. Si vous êtes bloqué sur votre compte, vous pouvez configurer des contacts de confiance qui peut vous aider à retrouver l'accès à votre compte. Pour demander de l'aide à vos contacts de confiance:

  1. Cliquez sur «Mot de passe oublié?» Sur la page de connexion.
  2. Si vous y êtes invité, recherchez votre compte en saisissant votre adresse électronique, votre téléphone, votre nom d'utilisateur ou votre nom complet, puis cliquez sur «Rechercher».
  3. Regardez la liste des adresses e-mail figurant sur votre compte. Si vous n'avez accès à aucun de ceux-ci (ce que vous n'avez apparemment pas), cliquez sur «Vous n'avez plus accès à ceux-ci?
  4. Entrez une nouvelle adresse électronique ou un nouveau téléphone auquel vous savez que vous pouvez accéder, puis cliquez sur «Continuer».
  5. Cliquez sur "Afficher mes contacts de confiance" et tapez le nom complet de l'un de vos contacts de confiance.
  6. Vous verrez un ensemble d'instructions comprenant une URL. L’URL contient un code de sécurité spécial que seul votre contact de confiance Peut accéder. Appelez votre ami et donnez-lui l'URL afin qu'il puisse ouvrir le lien et vous donner le code de sécurité.
  7. Utilisez le code de sécurité de votre contact de confiance pour accéder à votre compte.

Veillez à ce que votre ami de confiance sache qu'il attend le courrier électronique / le code de sécurité et qu'il le "supprime" dès qu'il vous le communiquera, car s'il ne le fait pas et que votre compte Facebook a été piraté, le pirate pourrait également avoir accès à votre compte de messagerie.

Si rien ne fonctionne, voici la page d'aide officielle de FB sur la récupération: Connectez-vous à votre compte

Rameez Ramzan Ali

Rameez Ramzan Ali, Responsable du marketing numérique chez Cubix, Inc.

Répondu il y a 40w · L'auteur dispose de réponses 191 et de vues de réponses 220.6k

Réponse d'origine: Comment puis-je me connecter à mon compte Facebook sans connaître mon email et mon mot de passe?

Vous pourrez peut-être revenir à votre compte Facebook en répondant à une question de sécurité, en utilisant une autre adresse e-mail indiquée sur votre compte ou obtenir de l'aide d'amis. Gardez à l'esprit que vous ne verrez ces options que si vous les configurez.

Pour voir si vous avez ces options:

  1. Allez sur la page de connexion Facebook et cliquez sur Oublié votre compte? ou Impossible de se connecter? En haut à droite.
  2. Remplissez le formulaire pour identifier votre compte.
  3. Sélectionner J'ai oublié mon compte sur la page suivante si vous y êtes invité.
  4. Regardez la liste des adresses e-mail figurant sur votre compte. Si vous n’avez accès à aucun d’eux, cliquez sur Vous n'y avez plus accès?
  5. Suivez les instructions fournies pour répondre à votre question de sécurité ou obtenir de l'aide d'amis, si vous voyez ces options, ou contactez votre fournisseur de service de messagerie.

Une fois sur votre compte, vous pouvez modifier votre adresse e-mail de connexion à tout moment depuis votre compte. paramètres de compte.

Mick Watson

Mick Watson, travaille chez les Yankees de New York

Répondu il y a 18w

Dans les cas où vous ne pouvez pas vous souvenir du mot de passe Facebook ni de celui de l'e-mail, il n'y a aucune raison de paniquer. Le fait est que moi aussi, je me trouvais dans une situation similaire, mais j'ai réussi à m'en sortir.

Il existe des moyens éprouvés par lesquels vous pouvez récupérer le compte. Pour ce faire, vous pouvez répondre à quelques questions de sécurité, faire appel à des amis ou utiliser une autre adresse e-mail répertoriée sur Facebook.

Dans les circonstances, vous n'êtes pas obligé de réinitialiser le mot de passe Facebook. Au contraire, vous devez faire autre chose.

  • Ouvrez la page de connexion Facebook et cliquez sur- vous avez oublié votre compte ou vous ne pouvez pas vous connecter au lien.
  • Pour identifier le compte, vous devez remplir le formulaire.
  • Sur la page suivante, sélectionnez J'ai oublié mon compte.
  • Regardez de plus près la liste des adresses e-mail qui s’affiche. Comme vous n'avez accès à aucun de ceux-ci, cliquez-n'y avez plus accès.
  • Assurez-vous de suivre les instructions, dans lesquelles vous devrez peut-être répondre à la question de sécurité ou obtenir de l'aide d'amis.

En suivant les étapes, vous aurez enfin l’opportunité de récupérer le compte. Si possible, veillez à modifier le mot de passe dans la section des paramètres du compte Facebook.

Voici comment j'ai récupéré mon compte. J'espère que la méthode fonctionne aussi dans votre cas.

Pour plus d'informations, visitez le - Comment réinitialiser le mot de passe Facebook

Jenny Smith

Jenny Smith, Responsable du support technique chez ITphonenumber de 2013

Mise à jour il y a 2d

Bonjour les utilisateurs de Facebook,

Tout d’abord merci beaucoup Alex Christina pour A2A. Oui, vous pouvez vous connecter à votre compte Facebook si vous avez oublié votre mot de passe email et votre mot de passe Facebook via leur numéro d’assistance téléphonique 18888566981.

Si vous avez oublié votre mot de passe Facebook ou si vous ne parvenez pas à vous connecter à votre compte Facebook et que vous avez besoin d'une aide immédiate, vous pouvez contacter le numéro de récupération du mot de passe Facebook. Si vous souhaitez l'essayer vous-même, suivez les étapes ci-dessous afin de récupérez le mot de passe de votre compte Facebook. Veuillez suivre attentivement ces étapes: -

  • Tout d'abord, allez sur le site officiel de Facebook, à savoir Connectez-vous ou inscrivez-vous
  • Maintenant, vous devez entrer votre adresse email et cliquer sur le bouton du compte oublié.
  • Après avoir cliqué sur le bouton, vous êtes sur la page de récupération du code de sécurité.
  • Ici, vous avez le choix de récupérer votre mot de passe Facebook: -
  • Méthode 1: - Vous pouvez récupérer votre mot de passe Facebook via votre adresse e-mail. Si vous avez votre adresse e-mail, vous pouvez le récupérer via votre identifiant. Si vous ne possédez pas d'identifiant, vous pouvez récupérer votre mot de passe Facebook via une autre méthode.
  • Méthode 2: - Dans cette méthode, vous devez entrer votre numéro de mobile qui est enregistré avec votre compte Facebook après quelques secondes, vous pouvez obtenir un code de sécurité.
  • Après avoir obtenu le code de sécurité, entrez-le dans le champ souhaité et cliquez sur le bouton pour soumettre.
  • Maintenant, après avoir soumis le code de sécurité, vous pouvez réinitialiser le mot de passe de votre compte Facebook.

J'espère que ces étapes de mention ci-dessus vous aideront à récupérer le mot de passe de votre compte Facebook sans courrier électronique.

Si vous avez besoin d'assistance supplémentaire sur une erreur technique Facebook telle que la récupération sans numéro de téléphone, sans e-mail ou tout autre problème lié à Facebook, vous pouvez composer le numéro de l'assistance technique où vous pouvez trouver une solution avec des conseils et astuces incroyables.

Pour plus de détail: - http://www.globalinfonic.com/blo...

Don van der Drift

Don van der Drift, travaille chez Facebook

Mise à jour il y a 129w · Voté par

Marc Bodnick, Ancien investisseur institutionnel dans Facebook · L'auteur a des réponses 156 et des réponses de réponse 7.8m

C’est une situation plutôt malheureuse dans laquelle vous vous trouvez. Si vous avez toujours accès à l’adresse e-mail avec laquelle vous vous êtes inscrit, mais que vous ne vous rappelez plus celle que vous avez utilisée à l’époque, Page d'aide Facebook suggérer les actions suivantes:

  • Demandez à un de vos amis Facebook de regarder le À Propos section de votre profil et vous envoyer l’adresse e-mail indiquée dans le Information de contact .
  • Essayez de saisir chaque adresse e-mail ou numéro de téléphone portable que vous avez possédé (un à la fois). Vous avez peut-être ajouté une adresse e-mail ou un numéro de téléphone mobile à votre compte et vous en avez oublié le mot.
  • Entrez votre Nom d'utilisateur. Votre nom d'utilisateur est votre URL Facebook personnalisée:

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

  • Si vous ne connaissez pas votre nom d'utilisateur, demandez à un ami d'accéder à votre profil et de vous envoyer le nom d'utilisateur indiqué dans l'URL.
  • Essayez de saisir des variantes de votre nom, juste au cas où vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo.
  • Si vous êtes invité à entrer le nom d'un ami, essayez plusieurs amis si le premier ami que vous essayez ne trouve pas de compte. N'oubliez pas de saisir le nom complet de votre ami, pas seulement son prénom.

Si en effet vous n’avez pas accès à votre adresse e-mail non plus, peut-être parce que vous vous êtes inscrit avec Facebook en utilisant un 10 Minute Mail adresse e-mail, ou quelque chose de similaire, vous avez un problème plus grave, mais ce n’est pas impossible si vous avez défini certains de vos amis sur "Contacts de confiance".

Du pertinent la page d'aide:

Si vous êtes bloqué sur votre compte, vous pouvez utiliser Contacts de confiance pour accéder à votre compte. Si vous avez configuré des contacts de confiance:

  1. Cliquez Avez-vous oublié votre mot de passe? et trouvez votre compte.
  2. Suivez les instructions pour utiliser vos contacts de confiance pour revenir sur votre compte.
  3. Vous recevrez un ensemble d'instructions comprenant une URL. L'URL contient un code de sécurité spécial auquel seuls vos contacts de confiance peuvent accéder. Appelez vos amis et donnez-leur l'URL afin qu'ils puissent ouvrir le lien et vous donner le code de sécurité.
  4. Utilisez les codes de sécurité de vos amis pour accéder à votre compte.

Si vous n'avez pas de contacts de confiance configurés, apprendre.
Assurez-vous d'appeler vos amis ou de leur parler en personne. Si votre compte a été piraté, le pirate informatique pourrait également avoir accès à vos courriels.

Notez qu'après avoir passé tous les contrôles de sécurité, vous devrez attendre 24 avant de pouvoir accéder à votre compte par mesure de précaution supplémentaire.

Vaibhav Jaiswal

Vaibhav Jaiswal, Chercheur à l'Institut indien de technologie, Guwahati (2017-present)

Répondu il y a 138w

Si vous avez oublié votre mot de passe Facebook et votre mot de passe G mail qui sont liés à votre compte, vous pouvez suivre les étapes suivantes: -

1.cliquez sur mot de passe oublié

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

2. écrivez votre compte gmail associé à votre compte facebook

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

3. cherchez les options 1, 2, 3 si l’un d’entre eux fonctionne pour vous ou non, cliquez sur la phrase comme dit

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

4. tapez votre nouveau numéro de téléphone ou votre nouvel identifiant Gmail comme demandé dans l'onglet, puis cliquez sur Continuer.

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

5. répondez correctement au même type de question .. vous aurez beaucoup de chances d’écrire une réponse correcte. Si votre réponse est correcte, vous serez dirigé vers l’étape 3 comme indiqué dans l’illustration, vous pourrez alors récupérer votre compte facebook.

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

J'ai suivi la même chose pour récupérer mon compte quand j'en avais besoin. Alors, cela pourrait fonctionner pour vous, sinon je montre un autre moyen de récupérer votre compte.

NOUVELLES ÉTAPES: - ne fonctionne que si vous avez des informations sur votre compte Gmail, liées au compte Facebook. Par ce processus, vous récupérerez d’abord votre compte Gmail, puis vous obtiendrez votre compte Facebook en cliquant simplement sur le lien du mot de passe oublié dans la page d’accueil de Facebook. ou suivez les étapes précédentes de 1 à 3

télécharger uniquement des images ...

1

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

2

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

3

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

4

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

5

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

6

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

7

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

8

J'ai oublié mon mot de passe Facebook et mon mot de passe de messagerie. Comment puis-je me connecter à Facebook?

tout ce processus a fonctionné pour moi ... j'espère que cela fonctionnera pour vous aussi ........

Comment se passe l'effondrement du gouvernement dans votre pays?

Joseph Holleman

Joseph Holleman

Répondu il y a 97w · L'auteur dispose de réponses 1.8k et de vues de réponses 2.2m

Je colle ci-dessous une copie d'un article que j'ai rencontré il y a quelques années et intitulé "L'inflation allemande cauchemardesque" qui a été publié pour la première fois sur 1970 par une publication intitulée "Scientific Market Analysis".

L'article détaille comment le gouvernement allemand s'est rendu aux 1920 et à son effondrement ultérieur après la prise en charge de l'hyperinflation. Gardez à l'esprit que chaque fois qu'un gouvernement s'effondre, les circonstances sont légèrement différentes, mais il s'agit toujours d'un cadre assez bon de ce qui a tendance à se produire malgré tout.

Les personnes qui ont vécu l'effondrement de l'Union soviétique devraient voir un parallèle entre elles et tous ceux qui se trouvaient en Argentine ou au Venezuela lors de leurs récents problèmes. Le Zimbabwe aussi.

Et je soupçonne que dans d'autres années 10 ou 15, peut-être moins, ceux d'entre nous aux États-Unis devront subir à peu près la même chose.

N'oubliez pas non plus que je ne partage pas forcément certaines des affirmations de l'auteur, notamment en ce qui concerne la nécessité de convertir toutes les devises en or. Et l'hyperinflation ne se produit pas dans les États souverains dotés d'un marché obligataire viable pour la dette publique. En fait, à ma connaissance, cela n’est jamais arrivé. Ce n’est qu’après que le marché s’est enserré ou s’est effondré que l’hyperinflation a une chance de s’implanter.

L'inflation allemande cauchemardesque

Les années 1914-1921

Lorsque la guerre a éclaté en juillet, 31, 1914, la Reichsbank (Banque centrale allemande) ont suspendu la capacité de remboursement de ses billets en or. Après cela, il n'y avait plus de limite légale quant au nombre de notes pouvant être imprimées. Le gouvernement ne voulait pas vexer les gens avec de lourdes taxes. Au lieu de cela, il a emprunté d'énormes sommes d'argent qui devaient être payées par l'ennemi après la victoire de l'Allemagne sur la guerre. Une grande partie de l'emprunt a été escompté et monétisé par la Reichsbank. Comme expliqué plus tard, cela revenait à émettre de l’argent pour la presse à imprimer.

À la fin de la guerre, la quantité d'argent en circulation avait quadruplé. De ce fait, l’ampleur de l’inflation était inférieure à ce à quoi on aurait pu s’attendre. L’indice des prix à la consommation avait augmenté de 140% en décembre 1918. Ce chiffre était égal à l'inflation observée à la même époque en Angleterre, un peu plus qu'aux États-Unis, mais moins qu'en France. Pourtant, la dette flottante de la Reichsbank était passée de milliards de 3 à des milliards de 55!

Pourquoi l'inflation est-elle restée dans les limites? Pour la même raison, les États-Unis ont connu un lent démarrage au cours de la Seconde Guerre mondiale. Les nécessités étaient rationnées et les produits de luxe difficiles à obtenir. Des millions d'hommes étaient à l'avant et non sur le marché des biens. Les civils travaillaient dur et disposaient de peu de temps pour dépenser. Les gens économisaient de l'argent en temps de paix et, dans certains cas, pour se soustraire à l'impôt. Mais le carburant nécessaire à l’inflation s’accumulait sous la forme de vastes réserves d’argent.

Les paiements de réparation imposés à l'Allemagne ont amené le mark à se déprécier par rapport aux devises étrangères. En outre, les nouveaux dirigeants socialistes démocrates avaient promis au peuple tous les types de primes: augmentation des salaires, réduction des heures de travail, système d’éducation élargi et nouvelles prestations sociales. Mais tout cela impliquait une demande considérablement accrue pour une capacité de production limitée.

Pour ces raisons, l’inflation a repris après la paix jusqu’en février 1920, le niveau des prix était cinq fois plus élevé que lors de l’armistice. Pourtant, pendant cette même période, la quantité de monnaie en circulation n’a que doublé. Les prix ont en effet augmenté beaucoup plus rapidement que le taux d’impression de la monnaie. Par conséquent, raisonnaient les responsables, le gouvernement ne pouvait être tenu pour responsable de la hausse des prix. En réalité, comme nous le verrons, le va-et-vient de la confiance peut jouer un rôle important dans la tendance des prix à court terme. La confiance dans la marque s'était affaiblie. Parallèlement, des milliards de marques accumulées sont sorties de leur cachette et sont entrées sur le marché. Le carburant accumulé brûlait.

En février 1920, cet épisode d’inflation était terminé. Pour les quinze prochains mois, l'indice des prix est resté stable. La marque a effectivement pris de la valeur par rapport aux monnaies étrangères, de sorte que les prix des produits importés ont diminué de quelque 50%. C'était une occasion en or d'établir une monnaie stable. Cependant, pendant ces quinze mois, le gouvernement a continué à émettre de la nouvelle monnaie. La monnaie en circulation a augmenté de 50% et la dette flottante de la Reichsbank de 100%, alimentant ainsi une nouvelle épidémie.

En mai, l’inflation des prix a repris et, en juillet, les prix de 1921 avaient augmenté de 1922%. La Reichsbank a continué d’imprimer de la nouvelle monnaie, mais plus lentement que le taux de hausse des prix. En fait, tout au long de cette période, l’émission de monnaie s’est déroulée à un rythme relativement régulier, tandis que l’indice des prix a progressé par de fortes poussées, entrecoupées de périodes de stabilité.

Après juillet 1922, la phase d’hyperinflation a commencé. Toute confiance dans l'argent a disparu et l'indice des prix a augmenté de plus en plus pendant quinze mois, dépassant les presses d'imprimerie qui ne pouvaient pas épuiser leur argent aussi vite qu'il se dépréciait.

Indice des prix de gros

Juillet 1914 1.0

Jan 1919 2.6

Juillet 1919 3.4

Jan 1920 12.6

Jan 1921 14.4

Juillet 1921 14.3

Jan 1922 36.7

Juillet 1922 100.6

Jan 1923 2,785.0

Juillet 1923 194,000.0

Nov 1923 726,000,000,000.0

Les années 1922-1923 - Hyperinflation!

De Mid-1922 à novembre, l’hyperinflation 1923 faisait rage. Le tableau ci-dessus raconte l'histoire. Apparemment, les responsables de la Reichsbank pensaient que le problème fondamental était la dépréciation de la marque en devises étrangères. À la fin de 1922, ils ont essayé de soutenir la marque en l’achetant sur les marchés des changes. Cependant, puisqu'ils ont continué à imprimer de la nouvelle monnaie à un rythme effréné, la tentative a échoué. Ils ont simplement réussi à acheter des marques sans valeur en échange d'or et de devises.

Tout espoir de contrôler l'effondrement de la marque a disparu en janvier 1923 lorsque les Français - alléguant des violations du traité - occupaient le principal district industriel de l'Allemagne, la Ruhr. L'Allemagne a subventionné les entreprises occupées et a financé un programme coûteux de "résistance passive". De nouveaux milliards de marques étaient en cours d’impression pour financer ces nouveaux coûts très lourds. À la fin de 1923, les papeteries 300 fonctionnaient à toute vitesse et les imprimeurs 150 disposaient de presses 2000 fonctionnant jour et nuit.

Sous l'effet de l'inflation forcée, les affaires marchaient à une vitesse fébrile et le chômage avait disparu. Cependant, les salaires réels des travailleurs ont fortement chuté. Les syndicats obtiennent des augmentations fréquentes, mais celles-ci ne peuvent suivre le rythme. Les travailleurs - les paysans, les ouvriers agricoles et divers groupes de cols blancs - s'en sont particulièrement mal tirés. Ils n'avaient pas de syndicat pour se battre pour des augmentations de salaire, et souvent ils étaient réduits à la faim. De nombreuses personnes ont présenté des signes visibles de malnutrition. Les ouvriers qualifiés, les écrivains, les artisans et les professionnels ont constaté que leurs salaires étaient en retard jusqu'à atteindre le niveau des ouvriers non qualifiés, ce qui signifiait souvent le strict minimum nécessaire à la survie.

Les hommes d'affaires ont commencé à abandonner leurs occupations légitimes pour spéculer sur les stocks et les biens. Des milliers de petits entrepreneurs ont essayé de gagner leur vie en spéculant sur les tissus, les chaussures, la viande, le savon, les vêtements - dans tous les produits qu’ils pouvaient obtenir. Chaque chute de la marque a provoqué une ruée vers les magasins. Les gens ont acheté des dizaines de chapeaux ou de chandails.

Vers le milieu de 1923, les travailleurs étaient payés jusqu'à trois fois par jour. Leurs femmes les rencontraient, prenaient l'argent et se précipitaient dans les magasins pour l'échanger contre des marchandises. Cependant, à cette époque, de plus en plus souvent, les magasins étaient vides. Les commerçants ne pouvaient pas obtenir de biens ou ne pouvaient pas faire des affaires assez rapidement pour protéger leurs rentrées de fonds. Les agriculteurs ont refusé d’apporter des produits dans la ville en échange de papier sans valeur. Des émeutes de nourriture ont éclaté. Des groupes de travailleurs ont marché dans la campagne pour ramasser des légumes et piller les fermes. Les entreprises ont commencé à fermer et le chômage a soudainement augmenté. L'économie s'effondrait.

Pendant ce temps, les gens de la classe moyenne qui dépendaient d'un revenu fixe quelconque se sont retrouvés sans ressources. Ils vendaient des meubles, des vêtements, des bijoux et des œuvres d'art pour acheter de la nourriture. Les petites boutiques sont devenues encombrées de telles marchandises. Des hôpitaux, des sociétés littéraires et artistiques, des institutions caritatives et religieuses ont été fermés à la suite de la disparition de leurs fonds.

Puis, par un simple effort de volonté, le gouvernement est intervenu et a stabilisé la devise du jour au lendemain.

Pendant le "miracle du Rentenmark", la dépréciation a été stoppée, les affaires ont repris, la folie inflationniste a pris fin, bien que, comme nous le verrons, une terrible gueule de bois reste à venir.

Des millions d'Allemands de la classe moyenne - normalement le pilier d'une république - ont été ruinés par l'inflation. Ils sont devenus réceptifs à la propagande d'extrême droite enragée et ont formé un terrain fertile pour Hitler. Les travailleurs victimes de l'inflation se sont souvent tournés vers les communistes. Les principaux bénéficiaires de cette énorme redistribution de la richesse ont été les dirigeants industriels féodaux qui se méfiaient de la démocratie et se montraient disposés à traiter avec Hitler, pensant pouvoir le contrôler. Les partis démocratiques et les syndicats ont perdu leur capital et ont été affaiblis. Le régime démocratique libéral a été discrédité.

Quelle est la cause de l'inflation?

Notre thèse est simple: l’inflation a été provoquée par le gouvernement qui a créé une inondation de nouvelle monnaie, entraînant une hausse des prix. Puis, lorsque l'inflation a pris de l'ampleur, les événements ont semblé exiger l'impression de plus en plus importants émissions de devises. Cela aurait pris du courage politique à la moitié du processus, ce qui faisait défaut. Comme d'habitude, les faits étaient dissimulés derrière un flot d'excuses, d'explications et de propagande qui blâmait tout le monde, à l'exception du véritable coupable.

Premièrement, il serait faux de penser que tout le monde était opposé à l'inflation. Beaucoup de grandes entreprises l'ont accepté avec enthousiasme. Il a effacé leurs dettes. Ils savaient comment se protéger et même gagner de l'argent - en spéculant sur les devises, en convertissant de l'argent en biens et en installations fixes, en empruntant de l'argent à la banque et en l'utilisant pour acheter des actions bon marché et des sociétés concurrentes. Leurs coûts salariaux, en valeur réelle, ont diminué, gonflant leurs bénéfices. Pourtant, de nombreux travailleurs ont également pensé qu’ils en bénéficiaient, du moins aux premiers stades de l’inflation. Leurs salaires ont été augmentés et il leur a fallu du temps avant de se rendre compte que, avec la flambée des prix, ils subissaient en réalité une réduction de leur revenu réel.

Un groupe de spéculateurs se sont rassemblés pour échanger des marchandises et des devises. Ils avaient intérêt à ce que les inflations se poursuivent. Et le gouvernement ne pouvait s'empêcher de réaliser que l'inflation effaçait son fardeau de la dette et allègerait ses problèmes financiers.

Surtout, les dirigeants politiques et la plupart des citoyens ordinaires se sont dit que l'inflation était réellement due au fardeau des paiements de réparation imposé par le traité de paix. Cela signifiait, disait-on, que l'Allemagne serait dépouillée de son or, de ses devises et de sa richesse; ce serait la faillite. Par conséquent, la marque a perdu de la valeur en or ou en dollars. Cette chute de la valeur en devises de la marque aurait été la véritable raison de l’inflation.

Les dirigeants allemands ont estimé que l'effondrement de la marque prouvait à quel point il était impossible pour l'Allemagne de payer les réparations demandées. La stabilisation de la marque aurait gâché cette "preuve". En particulier après l'occupation française de la Ruhr par la France, 1923, on a estimé que la destruction de la marque était en quelque sorte un coup dur pour l'occupant détesté - la seule réponse patriotique à la disposition de l'Allemagne désarmée.

Enfin, l'inflation semblait apporter la prospérité. Dans 1921, alors que le reste du monde était plongé dans une grave récession d'après-guerre, les indices de production en Allemagne ont fortement augmenté. À la fin de 1921, la marque s'est stabilisée temporairement et les affaires se sont rapidement affaiblies. Au début du 1922, la marque glissait à nouveau et les affaires reprirent immédiatement. Les gens achetaient des biens aussi vite qu'ils obtenaient de l'argent; les entreprises se sont précipitées pour agrandir leurs usines et transformer leur argent en investissements fixes. L’Allemagne était en fait enviée pour sa "prospérité" par de nombreux étrangers. [Cela ressemble-t-il à l'Amérique d'aujourd'hui, même si les gens dépensent des stocks en plus des biens?]

Le mécanisme d'inflation était simple. Le gouvernement a émis des promesses de papier et la Reichsbank a émis de l'argent pour garantir la sécurité de ces promesses. Lorsqu'un gouvernement dépense plus que son revenu, il doit emprunter. S'il emprunte simplement de l'argent à ses citoyens en leur vendant des obligations, il ne doit pas y avoir d'inflation. Au lieu que cet argent soit dépensé ou investi par le citoyen, il est emprunté et dépensé par le gouvernement, mais le montant total de l'argent n'est pas augmenté.

Lorsque le gouvernement a besoin de plus d’argent que la population ne peut ou ne veut le prêter, il monétise la dette. C'est ce qui se passe dans notre pays lorsque le gouvernement affiche un déficit important. La Réserve fédérale (notre banque centrale) "achète" autant d'obligations que nécessaire pour stabiliser le marché. Il imprime de l'argent sur la sécurité de ces obligations. Malgré l'apparence supposée du gouvernement d '"emprunter", le résultat final est la création de monnaie d'impression. (En réalité, ces jours-ci, l'argent est créé sous la forme de nouveaux dépôts bancaires - de l'argent du chéquier - mais le résultat net est exactement le même que si les factures étaient imprimées.)

C'est ce qui s'est passé en Allemagne. Le gouvernement a émis des billets qui ont été rapidement escomptés par la Reichsbank, c'est-à-dire que la banque a émis de l'argent sur la "sécurité" de ces billets sans valeur. Pour aggraver le mal, la banque n’a pas suffisamment relevé son taux d’intérêt. Les hommes d'affaires ont trouvé très rentable d'emprunter de l'argent à la banque et d'acheter des biens, des actions et des entreprises. L’inflation rapide a effacé leur dette en quelques semaines et l’homme d’affaires détenait toujours les précieux biens qu’il avait achetés. Le résultat net a été une énorme "inflation privée" provoquée par la rapide expansion du crédit. Même les devises ont été achetées avec de l'argent emprunté, de sorte que la Reichsbank a financé la spéculation contre sa propre monnaie. Pourtant, la banque a refusé d'augmenter les taux d'intérêt, arguant que cela ne ferait qu'augmenter le coût des affaires et augmenterait donc l'inflation!

Le système fiscal est pratiquement tombé en panne. Les hommes d’affaires ont constaté qu’en retardant simplement le paiement des taxes, la dépréciation de la marque éliminerait pratiquement leur valeur réelle. Mais le gouvernement, ne disposant pas de revenus suffisants, s'est senti obligé de recourir de plus en plus à la création de fonds. En octobre 1923, 1% des revenus du gouvernement provenaient des impôts et 99% de la création de nouvelles sommes d'argent.

Mais la principale force qui a donné son élan à l’inflation est la diminution constante de la valeur réelle de la monnaie en circulation. Cela a été observé dans toutes les inflations rapides passées et il est essentiel de comprendre cela si l'on veut faire face à l'inflation. Comme nous l'avons vu, pendant la guerre, l'inflation des prix était inférieure au taux d'émission de l'argent. Mais maintenant que les gens perdaient confiance, les prix ont commencé à monter beaucoup plus vite que le gouvernement ne pouvait générer de nouveaux revenus. Ainsi, la monnaie totale en circulation a chuté de manière spectaculaire par rapport à sa valeur réelle. Un économiste a déclaré qu '"en proportion du besoin, moins d'argent circule en Allemagne aujourd'hui qu'avant la guerre. Cette affirmation peut surprendre, mais elle est correcte. La circulation est maintenant multipliée par 15 par rapport à celle d'avant-guerre, tandis que les prix ont augmenté 20-40 fois. " En fait, la devise totale, calculée en valeur or, est passée de 50 en janvier 7428 à un simple million en juillet 1920.

En dépit de la prolifération de milliards de milliards de marks, le citoyen moyen avait de plus en plus de mal à obtenir assez d’argent pour les nécessités de la vie. Les banques, à court d’argent, ne pouvaient pas honorer leurs chèques. Les hommes d’affaires étaient à court d’argent pour acheter du matériel et faire face aux salaires. Le gouvernement a rencontré le même problème. Il semblait qu’il n’y avait pas trop d’argent, mais bien trop peu. La demande pour plus d'argent a augmenté de tous les côtés. Il semblait que tout arrêt des presses à imprimer arrête les affaires et jette des millions de travailleurs dans la rue. Le gouvernement lui-même serait incapable de continuer. Conduisant un tigre, il n'osait pas démonter. Le mois d’octobre, 25, la Reichsbank a noté qu’elle avait imprimé des trillions de 1923. Malheureusement, la demande du jour avait été d'un million de milliards de dollars. Cependant, il a annoncé l'expansion de sa production et le numéro quotidien atteindra bientôt le billion de 120,000!

Une fois que les gens perdent confiance en une monnaie, ils essaient de s'en débarrasser. Comme l'a souligné Lord Keynes, cela accélère énormément la circulation et, par conséquent, les prix augmentent plus rapidement que le gouvernement ne peut imprimer de la nouvelle monnaie. Marshall, étudiant ce processus, a conclu que "la valeur totale d'une devise papier inconvertible ne peut pas être augmentée en augmentant sa quantité; toute augmentation de quantité qui semble susceptible de se répéter abaissera la valeur de chaque unité plus que proportionnellement à la augmenter."

Habituellement, cependant, les gouvernements accusent tout le monde et tout sauf l’inflation. Lorsque l'inflation est à la traîne par rapport à la question de l'argent, comme ce fut le cas pendant la guerre, ils disent que cela montre que la question de l'argent n'est pas dangereusement élevée. Plus tard, lorsque la confiance disparaît et que les prix montent en flèche devant les problèmes de change, on en vient à prouver que le gouvernement n’est pas à blâmer - il ne fait qu’émettre de la monnaie à contrecoeur, ce qui est absolument nécessaire compte tenu de la hausse des prix.

Nous terminerons cette discussion par une citation du livre de Dollars and Deficits du Dr Milton Friedman. Friedman note qu'après la révolution russe, les bolcheviks ont introduit une nouvelle monnaie. Ils en ont imprimé des quantités énormes et cela est vite devenu presque inutile. Dans le même temps, une partie de l’ancienne monnaie tsariste continuait de circuler et de conserver sa valeur en termes de marchandises. Cela s’est énormément apprécié pour le nouvel argent. Pourquoi? Cet argent n'était pas remboursable. Personne ne s'attendait à ce que le gouvernement tsariste revienne. Pourquoi cette monnaie a-t-elle résisté? "Parce que," dit Friedman, "il n'y avait plus personne pour l'imprimer."

Effets de l'inflation sur les entreprises

Au fur et à mesure que l'inflation progressait, les gens se sont précipités pour acheter des biens et se débarrasser de leur argent déprécié. Pour des raisons similaires, des hommes d’affaires se sont empressés d’acheter des machines, de construire de nouvelles usines, d’acquérir d’énormes stocks de charbon, d’acier et d’autres matières premières. Ceux qui avaient accès au crédit ont beaucoup emprunté à ces fins et l’inflation a effacé leur dette. Le fonds de roulement a été transformé en investissements fixes. Les affaires étaient florissantes et le chômage a pratiquement disparu jusqu'aux dernières phases de l'inflation.

Les agriculteurs se sont débarrassés de leur argent en faisant de gros achats d’équipement, et beaucoup d’entre eux se sont retrouvés avec beaucoup de matériel inutile. La construction navale a été étendue au-delà de tous les besoins du marché. Des mines marginales ont été ouvertes, entraînant une grave surproduction par la suite. Cependant, alors que les industries de base prospéraient, les industries de biens de consommation, telles que les textiles, la viande, la bière, le sucre et le tabac, souffraient d’une grave dépression. Trop de travailleurs et de personnes à revenu fixe ont perdu leur pouvoir d'achat.

Il y avait un mouvement énorme vers la concentration de l'industrie. Les grandes entreprises ou les regroupements trouvaient beaucoup plus facile d’augmenter les prix, d’obtenir des matières premières et surtout d’obtenir un crédit bancaire. En outre, ils pourraient émettre de l'argent de "notgeld" ou d'urgence qui remplacerait de plus en plus la marque papier en tant que moyen d'échange. Certaines de ces nouvelles combinaisons industrielles étaient rationnelles et efficaces, mais beaucoup étaient des opérations purement spéculatives. Une nouvelle race de financier est née.

Auparavant, les grands leaders industriels allemands - hommes comme Krupp, Thyssen et Siemens - avaient développé de nouvelles idées de base en technologie ou en organisation. Mais à présent, les étoiles montantes étaient celles de spéculateurs et de manipulateurs avisés, axés sur des transactions rapides et sur les sauts d'une transaction à l'autre et d'une société à l'autre. Les plus performants ont été ceux qui ont anticipé la tendance des événements, qui ont emprunté au maximum et acheté des biens, des actions et des entreprises à des prix défiant toute concurrence. Les conglomérats ont surgi quarante ans avant l’apogée du mouvement des conglomérats aux États-Unis. Le plus grand opérateur du moment, Hugo Stinnes, a formé un conglomérat géant comprenant des sociétés du secteur pétrolier, du charbon, de la sidérurgie, des travaux électriques, des assurances, des journaux et des hôtels. Il est mort à 1924, juste avant que son empire ne se désagrège sous les vents froids de la période de stabilisation. La plupart de ces nouvelles combinaisons de champignons et de ces conglomérats étaient des bulles spéculatives qui ne pouvaient survivre que si elles bénéficiaient de l'inflation persistante.

Sous la surface de la prospérité, il y avait un gaspillage et une inefficacité énormes. Une grande partie de la nouvelle usine à capitaux s'est révélée inefficace ou inutile. Les intermédiaires se sont multipliés comme des sauterelles, et de plus en plus de temps et d'énergie ont été consacrés à la spéculation et à la paperasserie sans fin générée par les fluctuations monétaires, les nouvelles réglementations fiscales et les conflits du travail. La spéculation a provoqué la multiplication des banques; il y avait des employés de banque 100,000 dans 1913 et 375,000 dans 1923. Le travail est devenu beaucoup moins productif. Les ouvriers étaient préoccupés par leurs problèmes de négociation, d’augmentation des salaires et de maîtrise de l’inflation. Avec les salaires du papier en hausse rapide et le plein emploi, ils étaient moins enclins à travailler dur. Malgré le boom de la surface, la production nette était bien inférieure à celle d’avant la guerre.

Les fluctuations déconcertantes des prix de revient et des salaires ont rendu impossible l’affectation rationnelle des ressources et de la production. De plus en plus, l'homme d'affaires est devenu un spéculateur de marchandises et de devises. Cependant, très peu d'entreprises ont échoué, leurs dettes étant constamment effacées par l'inflation. Les faillites ont atteint 815 par mois dans 1913; à la fin de 1923, ils étaient 10 par mois.

Enfin, toutefois, au cours des dernières phases de l’inflation, l’économie a commencé à s’effondrer. Les détaillants ne peuvent pas obtenir de biens ou ne peuvent pas vendre à profit. L'argent qu'ils recevaient se dépréciait trop vite. Les agriculteurs ont cessé de vendre leurs produits. De plus en plus de magasins sont devenus vides. Maintenant, le chômage a commencé à monter en flèche.

Certains économistes ont fait valoir que l'inflation avait peut-être aidé l'Allemagne en stimulant la construction d'installations à capitaux et la rationalisation de l'industrie. Mais une grande partie de ces investissements n’a aucune valeur, sauf dans le monde rêvé de l’inflation. La plupart des combinaisons d'inflation se sont effondrées après la stabilisation. Dans l’ensemble, beaucoup d’énergie et de richesses ont été gaspillées dans des circuits non productifs - spéculation, paperasserie et équipements non rentables. Le fonds de roulement de l'industrie était en grande partie dissipé, ce qui rendait beaucoup plus difficile le processus éventuel de reconstruction et de rationalisation économiques.

Stabilisation - Le miracle de Rentenmark

En novembre 1923, une réforme monétaire a été entreprise (C’était le début de la phase de contraction monétaire 6 en Allemagne). Une nouvelle banque, la Rentenbank, a été créée pour émettre une nouvelle devise: le Rentenmark. Cet argent était échangeable contre des obligations prétendument garanties par des terrains et des installations industrielles. Un total de 2.4 milliards de Rentenmarks a été créé, et chaque Rentenmark est évalué à un billion de marques de papier anciennes. À partir de ce moment, la dépréciation a cessé - les Rentenmarks ont conservé leur valeur; même les anciennes marques de papier étaient stables. L'inflation a cessé.

Quel était le secret du "miracle du Rentenmark"? Après tout, la nouvelle monnaie n’était remboursable en rien. Son adossement à des biens immobiliers était une fiction, car il n’existait aucun moyen par lequel des biens pouvaient être saisis ou distribués. En outre, le gouvernement distribue une nouvelle et vaste réserve d’argent - un milliard de milliards de 2.4 par rapport à l’ancienne barre. Cela n'aurait-il pas conduit à une nouvelle inflation sauvage?

Pour comprendre cela, nous devons nous rappeler que la valeur réelle de l'argent qui circulait à la fin de 1923 était petite - équivalente à un simple 168 million de marks-or d'avant-guerre. La dépréciation continue à ce stade est due à un manque total de confiance, à la conviction que les presses à imprimer fonctionneraient indéfiniment. Mais en réalité, il y avait une grande pénurie et un grand besoin d’argent. La nouvelle monnaie pourrait être introduite sans inflation des prix si seules les personnes avaient confiance en elle. Comment la confiance a-t-elle été développée?

Premièrement, le gouvernement a annoncé que la nouvelle monnaie serait "wertbestaendig" - une valeur stable. Dans leur soif d'argent utilisable, les gens l'acceptèrent, du moins jusqu'à ce que cela soit prouvé faux. Ensuite, le dossier de propriété semblait donner la valeur monétaire. Certes, les Assignats de la Révolution française, adossés à des biens fixes, s’étaient dépréciés, mais l’appui continuait néanmoins.

Deuxièmement, et sans aucun doute le plus important, le gouvernement a strictement limité le nombre de repères de rente pouvant être émis et a arrêté l’émission et l’escompte de billets ainsi que la création de marques en papier. Enfin, après avril 1924, la Reichsbank a stoppé l'expansion du crédit aux entreprises, ce qui avait stimulé l'inflation. Les hommes d’affaires sont tenus de rembourser les emprunts en marks-or égaux à la valeur initiale de l’emprunt. Par la suite, l’incitation à emprunter a disparu, sauf pour des besoins légitimes.

En août 1924, la réforme s’est achevée avec l’introduction d’un nouveau Reichsmark, d’une valeur égale à celle du Rentenmark. Le Reichsmark a un support en or 30%. Il n'était pas remboursable en or, mais le gouvernement s'était engagé à le soutenir en achetant sur les marchés des changes si nécessaire. De nouvelles taxes drastiques ont été imposées et, avec la fin de l'inflation, les recettes fiscales ont augmenté de manière impressionnante. Dans 1924-1925, le gouvernement avait un excédent.

Après la stabilisation, la plupart des entreprises ont constaté qu’elles manquaient cruellement de fonds de roulement. Leurs fonds avaient été dissipés ou convertis en biens et en installations et les liquidités étaient très courtes. Ils ne pouvaient plus compter sur un flux de capitaux entrants aux dépens des créanciers obligataires et des travailleurs. Les impôts constituaient à nouveau un lourd fardeau, tout comme les accords salariaux conclus sous l’inflation.

À d'autres égards, le climat des affaires a changé. À présent, la demande de biens de consommation était énorme, mais les industries de biens d’équipement, qui s’étaient trop développées dans l’inflation, étaient déprimées. Les stocks énormes de charbon, d’acier et d’autres matériaux accumulés étaient une drogue sur le marché. L'agriculture et la construction ont cependant prospéré.

Beaucoup des sociétés spéculatives et conglomérales qui avaient été formées sous l’inflation ont été incapables de survivre. Ils ont échoué ou se sont séparés en leurs composants d'origine. Dans 1923, il n’ya eu que des faillites de 263; dans 1924, il y avait 6,033. La plupart des grands spéculateurs sur l'inflation ont été ruinés ou ont disparu de la scène des affaires. Cependant, des entreprises fortes et bien organisées, telles que Krupp et Thyssen, qui avaient résisté à une surexpansion et à la spéculation, ont été en mesure de traverser la période de stabilisation et de prospérer.

Comment se sont déroulés les investissements

Au début, il est important de comprendre à quel point il était difficile d’obtenir un revenu réel pendant l’inflation. Les professionnels, les travailleurs qualifiés et d’autres personnes qui bénéficiaient d’un bon revenu ont vu leur salaire réel réduit de façon désastreuse. Ceux qui dépendaient de leur épargne, de leur pension ou de leurs revenus d’investissements pour faire leur vie se trouvaient dans une situation épouvantable.

Les intérêts provenant d’obligations ou de dépôts d’épargne se sont rapidement dépréciés et n’ont plus de valeur réelle. Les actions ont payé des dividendes maigres ou pas du tout; Les directions d’entreprise avaient besoin de l’argent nécessaire au fonds de roulement ou l’utilisaient pour la construction de capital et la spéculation. Les propriétaires d'immeubles locatifs ne s'en sont pas mieux tirés; le gouvernement a gelé les loyers, ce qui a rapidement fait que les locataires occupaient des locaux pratiquement sans loyer. Le fait de puiser dans le capital a entraîné de lourdes pertes, car la valeur, les obligations, voire les actions, ont rapidement chuté. Le besoin urgent de revenus avait des effets importants sur les prix réels de divers types de biens immobiliers et d’investissements.

Argent liquide: L’argent en numéraire a rapidement perdu de la valeur et est rapidement devenu totalement inutile. De toutes les formes d'investissement, ce fut la plus désastreuse.

Dépôts bancaires: En théorie, les dépôts bancaires sont devenus aussi inutiles que les espèces. Cependant, après la stabilisation, le gouvernement a décrété le remboursement partiel et des sommes représentant environ 15-30% de la valeur du dépôt initial ont été remboursées. Naturellement, cependant, la grande majorité des déposants ont retiré leurs fonds à un moment de l’inflation, après avoir perdu une grande partie de leur valeur, et les ont échangés contre des biens. Peu d'Allemands ont gardé de l'argent en dépôts pendant toute la période.

Obligations, hypothèques: Comme d'habitude dans une inflation, les obligations et les hypothèques ont perdu de la valeur encore plus rapidement que les espèces. Après la stabilisation, la loi prévoyait une restitution. Les détenteurs d'obligations d'État ont été remboursés à hauteur de 2.5% de la valeur des obligations d'origine. Les créanciers hypothécaires ont également reçu un remboursement, tandis qu'une loi 1925 prévoyait le remboursement 15-25 en% des créanciers obligataires, bien que le paiement ait été retardé de quelques années. Là encore, peu d'investisseurs ont souscrit des obligations ou des hypothèques pendant toute la période; la plupart des détenteurs se sont débarrassés d'eux pour le prix dérisoire qu'ils apporteraient lors de l'inflation.

Immobilier: Les agriculteurs et les détenteurs de biens urbains semblaient bénéficier de l’immobilier hypothéqué; l'inflation a rapidement effacé la dette hypothécaire. Comme indiqué ci-dessus, ils n’ont reçu aucun revenu, leurs loyers étant gelés. Après la stabilisation, de nouvelles taxes lourdes et le besoin urgent de liquidités ont obligé la plupart des détenteurs à remorteler leurs biens, souvent plus lourdement qu'à l'origine, de sorte que leurs gains étaient illusoires. Néanmoins, ceux qui détenaient des biens immobiliers ont réussi à économiser le capital ainsi investi. Cependant, ceux qui ont vendu au cours de l’inflation (souvent en raison d’un besoin désespéré d’argent) ont eu de piètres résultats. Parce qu’il n’apportait aucun revenu, l’immobilier s’est vendu à des prix extrêmement bas lors de l’inflation.

Foreign Exchange: Ceux qui détenaient des fonds en dollars, en livres ou dans d’autres monnaies stables, ou en or, économisaient leur capital. Le gouvernement a mis en place un contrôle des changes rigide au fur et à mesure que l'inflation progressait. Comme d'habitude dans de telles conditions, un marché noir a prospéré. Ceux qui s'en tiraient le mieux étaient la petite minorité qui avait très tôt prévu d'échanger des marques contre de l'argent ou de l'or en devises étrangères, avant que de nouvelles lois ne lui rendent la tâche difficile et avant que la marque ne perde trop de valeur.

Biens personnels: Le capital a été préservé par ceux qui l'ont tôt transformé en objets de valeur durable - pièces de monnaie rares, timbres, bijoux, objets d'art, antiquités - ou en marchandises telles que vêtements, tissus, etc. Bien entendu, la plupart des gens ne comprenaient pas l'avantage d'accumuler de tels biens jusqu'à ce que l'inflation soit bien avancée. À ce moment-là, les prix de tous les produits avaient tellement augmenté qu'ils semblaient être de terribles mauvaises affaires. En l’espèce, l’argent liquide s’est avéré une affaire encore pire.

Actions ordinaires: Dans une inflation, les actions ordinaires sont généralement considérées comme une couverture souhaitable pour se protéger ou même pour tirer profit de la hausse des prix. En pratique, ce n'est pas si simple. Dans ce pays, on a constaté que les cours des actions chutaient violemment au moment même où l’inflation était la plus manifeste (1946, 1957, 1966, 1969). Les fluctuations du marché - la montée de nouvelles valeurs spéculatives, les vagues de peur ou de cupidité - rendent l’achat ou la vente sur le marché beaucoup trop facile.

Comment se passe l'augmentation du salaire minimum à Seattle, WA?

Don Sillers

Don Sillers, Econo-geezer

Like all minimum wage increases, Seattle’s has benefited some workers—generally those with more skills and work experience—at the expense of other workers, especially those with weaker skills and less work experience. On balance, the increase in the minimum wage from $11/hour to $13/hour that became effective at the beginning of 2016 reduced the income of low-wage workers—those who had been earning less than $19/hour before the minimum wage hike took place. The average hourly wage among those workers rose by 3 percent, but those gains were more than offset by a 9-percent reduction in hours worked. The net result was a 6-percent reduction in pay among low-wage workers, averaging about $125 per worker per month. It is highly likely that the further increase in the minimum wage to $15/hour, beginning in January 2017, has done those workers further harm. But these conclusions are based on statistical averages. Some low-skilled workers have undoubtedly benefited from the higher wages. But the overall pattern has been one where employers have sought to reduce the hours worked by low-skilled workers and replace them where possible with other workers with greater skills.

The evidence for those conclusions comes from a étude commissioned by the Seattle City Council and conducted by a team of researchers at the University of Washington (UW). That study relied on a particularly detailed dataset on employment collected by the Washington state Employment Security Department (ESD), covering the quarterly earnings and work hours of individual workers in all industries and all worker demographics. That dataset represented a major advance over the less detailed data used by researchers who applied the “geographical matching” approach pioneered by David Card and Alan Krueger, which typically reports little or no adverse impact on employment in particular industries (typically restaurants) following increases in the minimum wage. In fact, the UW researchers embedded a replication of the Card-Krueger methodology in their study, focused on the restaurant industry, in order to test the statistical power of that methodology. David Autor, a leading labor economist at MIT who was not involved in the UW research, described it as “very credible” and “sufficiently compelling in its design and statistical power that it can change minds.”

Unfortunately, some proponents of higher minimum wages have made clear that they’ve already made up their minds, and are not going to let mere economic analysis of the evidence change them. Indeed, subsequent events have made clear that Seattle Mayor Ed Murray and his allies on the City Council had only funded the UW study because they expected the results to confirm that raising the city minimum wage to $15/hour would help low-skilled workers. When the results showed just the opposite—in an advance copy of the study shared with the mayor’s office—that office swung into action to undermine—to smear—the research that they themselves had commissioned.

Through a series of emails—since brought to light through a Freedom of Information Act request from a pro-business labor policy group—Mayor Murray’s office reached out to Michael Reich, a researcher at the University of California at Berkeley’s Institute for Research on Labor and Employment (IRLE), all of whose previous research had supported increases in the minimum wage. The mayor’s office asked Reich to conduct a counter-study that demonstrated the benefits of the $13/hour transitional minimum wage, and to complete it in time for its conclusions to be released one week before the scheduled release of the UW study. Those emails further exhorté that Reich avoid any mention of the UW study, so as not to draw attention to it. (“Leave the critique of the UW study until later.” … “The release still calls out the UW study. Don't want your positive news to serve as a teaser for the UW study.”) Finally, the mayor’s office requested that Reich and his colleagues put together a critique of the UW study, which was embargoed until the morning the latter study was released. In effect, the mayor’s office enlisted Reich to sucker-punch the research team they themselves had commissioned to assess the impact of the minimum wage increase.

As expected, Reich and his co-authors delivered a rapport that concluded that the minimum wage hike had performed as hoped, raising average wages while leaving employment unchanged. The sample was restricted to the food service industry, and the methodology represented a minor variation on the Card-Krueger approach. Reich also delivered a lettre critiquing the UW methodology, which has since been echoed widely on the internet in a vigorous effort to dismiss the findings of the UW study.

As is probably evident by now, I consider the UW study far more credible than the Berkeley report, and view the response to the former by minimum wage supporters to be an amazing mix of cynicism and confirmation bias. For example, Reich’s letter notes that the UW study excluded from its dataset businesses with multiple locations both inside and outside Seattle; unfortunately, that exclusion removed 48 percent of the low-wage labor force from the dataset. This exclusion has subsequently been attacked by various internet bloggers as a deliberate attempt to skew the results. In fact, this exclusion was an inevitable price to pay for using the high-quality ESD dataset; otherwise, the UW study’s conclusions would have been contaminated, leaving the study open to attack on that front.

Meanwhile, the same bloggers have failed to note the irony behind this accusation, given that the Berkeley study focused exclusively on the food service industry, which while an important source of employment for low-wage workers employs a far smaller share of them than the 52% included in the UW study. Moreover, the UW researchers took pains to check on the possible bias arising from this exclusion, conducting a separate survey of multi-site employers aimed at estimating their planned responses to the minimum wage hike. That survey found that multi-site employers planned to reduce working hours for workers affected by the minimum wage hike to a greater extent than the single-site employers included in the UW study. If that survey is accurate, it implies that the adverse impact on the incomes of low-wage workers was in fact larger than that estimated by the UW study, not smaller as the critics contend.

A second point widely ignored by critics of the UW study is the fact that, when the UW team applied the Card-Krueger methodology—a kissing cousin of the approach used by the Berkeley team—they reached the same conclusions as the latter. This finding provides a dramatic demonstration of the weakness of the Card-Krueger methodology: by focusing only on average wages and overall employment in the food service industry, that methodology misses what’s happening to different groups of employees. Only by examining the experience of individual employees does the true pattern become clear: that employment in the restaurant industry in Seattle has been shifting from relatively low-priced restaurants to much more upscale establishments, from which low skilled workers are largely excluded. The minimum wage increase has strongly reinforced this bifurcation. However, this finding has implications far beyond the Seattle labor market, providing a general demonstration that the Card-Krueger methodology is strongly biased toward finding no impact of minimum wages on employment. That conclusion reinforces previous critiques of the Card-Krueger methodology, noting that its proponents consistently treat the lack of clear evidence on the employment impact of minimum wage increases as evidence that that impact is too small to bother about. However, if the weak evidence results from a weak methodology, as the critics contend and the UW study seems to confirm, it makes no sense at all to conclude that increasing the minimum wage does not reduce employment among low-skilled workers.

The final criticism leveled by Reich at the UW study is perhaps the most ironic of all: that the estimated impact of the $13/hour minimum wage on worker hours and income was “too large” – much larger than estimated by previous studies, including both those using the Card-Krueger methodology as well as other empirical approaches. However, virtually all of that previous empirical evidence is based on minimum wage increases to levels far below those instituted in Seattle, and currently being pushed more widely by the “Fight for 15” movement. Unfortunately, the weak evidence of the employment impact of raising the New Jersey state minimum wage to $5.05/hour in 1992 is being enlisted to justify raising the national minimum wage to $15/hour – a much, much higher wage in relation to national and local median wages. A more thoughtful response would be to consider the consequences of being wrong—that by pushing for a minimum wage much higher than those enacted in the past, that advocates of a $15/hour minimum are harming precisely those workers whom they claim to want to help.

Don Emerson

Don Emerson, former Union Member for 25 Years

Répondu il y a 52w · L'auteur dispose de réponses 3.9k et de vues de réponses 1m

It is a gigantic myth that raising the minimum wage is bad in any way, for the economy. The truth is that raising the minimum wage is the easiest way in the world to most immediately “stimulate” the economy in the most sustainable way possible.

This is true because the backbone of any local economy, is the purchasing power of their own citizens., If the local citizens are prosperous, the local economy will grow and be prosperous as well, and will offer more opportunity to everyone else who lives in the area.

And that is just exactly what has happened to Seattle. Seattle is a fabulous place to live. The economy is stronger than ever, more people are employed at decent, well paying jobs, and more people share in the enormous prosperity that comes, from having a prosperous Working Class of citizens.

It is utterly baffling that everyone else hasn’t figured this out by now. We’ve had over 36 years of abject failure of “Trickle Down” economic voodoo that depends on giving all of the wealth to those who are already wealthy, and expecting that some of it will “trickle down” to the rest of us. In Seattle we have made the working class a little more prosperous, and that act alone is responsible for much of the economic recovery we are experiencing in our area, after years and years of Republican economic degeneration.

Chris Lee

Chris Lee, vit à Seattle, WA

Répondu il y a 52w

Merci d'avoir posé la question.

i used to live in florida. i was 19 and on my own. i had trouble finding a no-exp-needed job. imagine that. i applied to places like mcdonald’s, fast food chains, grocery chains, you name it. nothing. eventually i got a job, do you know what the minimum wage in florida is? $8.20. they didn’t need me for more than 20 hours a week. i was making $600 monthly.

where are you gonna find a place that will rent to you for that much? the answer: nowhere. i found a room for rent for $600 a month. it took me and a roommate living in one room, sleeping on the same bed, splitting the rent in half, $300 per person a month. that’s just rent. i had to pay tolls and gasoline money as well. we were eating zatarains ready rice with canned chicken every night. we had no money for anything else.

i moves to seattle in 2015, the start of the new wage law. living in florida i was thinking, “oh god, i need to apply to like 15 places weeks before i move so i can have a job ready.” and i did that. and every single job called me back. all interviews. all wanted me full time. i’m making $2000 a month, and i feel like this is probably how kings live. (joke)

i can find a place to rent. i have money to live life. i have money to buy real food. i don’t make enough for retirement, i don’t make enough for health insurance, i cant really find myself saving for a car easily. but this is a start and this is the very least a person should be living like if they’re working and contributing to society.

oppose the minimum wage laws? eat zatarains ready rice and canned chicken on your bed with your roommate whom you have to sleep with. do that for a few months. you’ll wonder “what the fuck is wrong with me”

Duncan O

Duncan O'Neil, Government employee, Veteran

Répondu il y a 50w · L'auteur dispose de réponses 1.2k et de vues de réponses 222.7k

“When Seattle officials voted three years ago to incrementally boost the city's minimum wage up to $15 an hour, they'd hoped to improve the lives of low-income workers. Yet according to a major new study that could force economists to reassess past research on the issue, the hike has had the opposite effect.

The city is gradually increasing the hourly minimum to $15 over several years. Already, though, some employers have not been able to afford the increased minimums. They've cut their payrolls, putting off new hiring, reducing hours or letting their workers go, the study found.

The costs to low-wage workers in Seattle outweighed the benefits by a ratio of three to one, according to the study, conducted by a group of economists at the University of Washington who were commissioned by the city. The study, published as a working paper Monday by the National Bureau of Economic Research, has not yet been peer reviewed. On the whole, the study estimates, the average low-wage worker in the city lost $125 a month because of the hike in the minimum.”

Analysis | A ‘very credible’ new study on Seattle’s $15 minimum wage has bad news for liberals

Aleeta Welch

Aleeta Welch, vit à Seattle, WA (1962-présent)

Répondu il y a 51w · L'auteur dispose de réponses 133 et de vues de réponses 21.7k

Prices have gone up definitely, and King County is catching up with the wage increase. You know once legislation is passed, it's rubber-stamped, locally and regionally. It probably won't go statewide, because there are smaller counties in Wa that can't afford to pay $15 an hour. People in the service industry seem to be alot happier. It's working out. I just hope prices don't get jacked up too high to overcompensate.

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

Edgar Felix Estolano

Edgar Felix Estolano, Responsable informatique / chef de projet

Répondu il y a 15w

Réponse d'origine: Que puis-je faire si j'ai oublié le mot de passe de mon compte Google?

Si vous avez oublié le mot de passe de votre compte Google, recherchez tout d'abord un périphérique Internet, tel que votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur, puis procédez comme suit:

1. En utilisant n'importe quel navigateur, allez à Google site Web et connectez-vous à votre compte. Le bouton de connexion se trouve dans le coin supérieur droit, comme indiqué dans l'image ci-dessous.

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

2. Lorsque vous y êtes invité, entrez le courrier électronique que vous utilisez pour vous connecter à Google. C'est généralement un compte Gmail si vous avez un compte Google, mais il peut également s'agir de votre hotmail, yahoo ou autre. Pour les besoins de ce tutoriel, je suppose que vous vous en souvenez. Cliquez sur Suivant après.

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

3. Google va maintenant vous demander un mot de passe. Comme vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe, assurez-vous de cliquer sur «Mot de passe oublié».

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

4. À partir de là, Google peut vous demander de saisir le dernier mot de passe dont vous vous souvenez. Il peut s'agir du mot de passe précédent ou plus ancien. Faites de votre mieux pour vous rappeler et taper quelque chose, même si cela peut être faux.

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

Par la suite, il vous demandera peut-être plus d'informations, telles qu'un courrier électronique de récupération de compte, un téléphone, peut-être un élément permettant d'identifier facilement votre compte. Faites de votre mieux pour répondre et vous devriez récupérer votre compte

Micheal c Parra

Micheal c Parra

Répondu il y a 6h

Obtenir les données dont vous avez besoin est une tâche ardue, mais pourquoi avez-vous vraiment besoin de telles données? il est illégal de fouiller dans les téléphones et les appareils des gens; dans la vie privée en général, mais nous devons tout de même être certains de ce dans quoi nous nous embarquons ces derniers temps. ne pouvons-nous pas être des tricheurs et être loyaux et honnêtes les uns envers les autres, la vie est courte et vous ne vivez qu'une fois; #YOLO. Il faut toujours compter avec ce dernier cas, dont on saura éventuellement quelles seront les données disponibles par la suite. Absolument

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

C'est possible, mais il est très difficile d'exploiter un appareil Android sans avoir un certain type d'accès physique à un moment donné. Android est devenu très strict et impénétrable sur le plan de la sécurité ces dernières années. Auparavant, vous pouviez envoyer un fichier multimédia malveillant contenant du code malveillant conçu pour exploiter la médiathèque Stage Fright. Il a profité de la vulnérabilité de dépassement d'entier qui implique la saisie d'une valeur hors limites pouvant entraîner une élévation de privilèges

David A. Cowney

David A. Cowney, Senior SEO Analyst chez Symbient (2012-present)

Répondu il y a 27w

Réponse d'origine: Comment récupérer mon mot de passe Google?

Comme tout le monde sait très bien que pour accéder au service de compte Gmail / Google, un identifiant ou un nom d'utilisateur et un mot de passe authentifiés sont nécessaires. Si un utilisateur a oublié ces informations d'identification, il peut facilement réinitialiser ou récupérer son mot de passe et son nom d'utilisateur perdus ou oubliés.

Il existe certaines méthodes de procédure pour Récupérer facilement le mot de passe et le nom d'utilisateur de votre compte.

Méthode 1: Comment récupérer votre mot de passe Google:

1.Tout d'abord, aller à officiellement Google.

2.Si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe, cochez la case "Je ne connais pas mon mot de passe".

3. Entrez l'adresse e-mail que vous souhaitez connecter avec Google et cliquez sur "Continuer".

4.Entrez votre dernier mot de passe retenu et continuez. Si non confirmé, cliquez sur "Je ne sais pas".

5.Choisissez une adresse électronique ou un numéro de téléphone alternatif comme option de récupération, afin d’obtenir le code de vérification sur votre adresse électronique de remplacement ou par SMS sur votre numéro de mobile.

6.Si vous choisissez l’option email, suivez l’instruction soigneusement décrite dans le lien email et faites entrer.

7.Maintenant, vous pouvez définir ou créer votre nouveau mot de passe.Cliquez sur changer le mot de passe.Maintenant, vous avez le nouveau mot de passe de votre compte Google.Vous pouvez donc facilement réinitialiser le mot de passe de votre compte Google.

Méthode 2: Comment récupérer votre nom d'utilisateur Google:

1.Tout d'abord, aller à officiellement Google.

2. Ensuite, recherchez "Je ne sais pas le nom d'utilisateur" et continuez.

Option 3.Choose pour récupérer votre nom d'utilisateur, faites entrer nom sur le compte. Cochez "Je ne suis pas un robot" puis soumettez.

4.Entrez votre e-mail de récupération, vous recevrez ensuite l'e-mail de Google avec votre nom d'utilisateur approprié. Cliquez sur le lien pour vous connecter.

5.Si vous ne pouvez toujours pas récupérer votre nom d'utilisateur, consultez le dépanneur Google pour vous connecter.

Cet article est-il vraiment utile?

Si toujours pas instantanée connecter sur Numéro de réinitialisation du mot de passe du compte Google, expert expérimenté et disponible en matière de support technique résoudra vos problèmes de manière appropriée.

Richard M. Grover

Richard M. Grover

Répondu il y a 17h

Comment obtenir mon mot de passe Gmail

Je vais aller un peu plus loin et dire que vous ne pouvez pas repérer un agent secret. Penses-y. Ce sont des personnes qui ont été sélectionnées pour leur capacité à se fondre dans la hiérarchie et à ne pas attirer l'attention. Ils suivent des mois et des années d’entraînement intensif pour éviter les soupçons et la détection. Ils disposent du meilleur équipement et du soutien que leur gouvernement peut fournir pour leur permettre de rester sous le radar. Impénétrable pour sa sécurité au cours des dernières années. Auparavant, vous pouviez envoyer un fichier multimédia malveillant contenant du code malveillant conçu pour exploiter la médiathèque Stage Fright. Il a profité de la vulnérabilité de dépassement d’entier, qui implique la saisie d’une valeur hors de portée pouvant entraîner une élévation de privilèges ......

Giorgio Bonvicini

Giorgio Bonvicini, a étudié le génie mécanique au Politecnico Di Milano

Mise à jour il y a 36w · L'auteur dispose de réponses 54 et de vues de réponses 134.2k

Réponse d'origine: Comment récupérer mon mot de passe Google?

Votre premier mouvement ouvre cette page: https://www.google.com/accounts/...

Ce que vous allez y trouver dépend vraiment de votre préparation.

Tout d'abord, ils vous demanderont "le dernier mot de passe dont vous vous souviendrez": cela vous aidera si vous l'avez changé récemment et avez oublié le nouveau, mais souvenez-vous qu'il est ancien (cela arrive souvent).

Si vous avez récemment utilisé un périphérique que vous avez utilisé pour vous connecter (smartphone Android, par exemple), celui-ci peut vous demander de lui envoyer une notification (c'est ce qu'ils appellent un «périphérique de confiance»).

Le numéro de téléphone de récupération peut également vous être fourni: si vous avez ajouté et vérifié un numéro de téléphone, Google peut envoyer un SMS (ou émettre un appel automatisé) à ce numéro en lui fournissant un code qui vous authentifie.

Une autre ressource: l'email de récupération. Ceci est un autre compte de messagerie que vous avez entré lors de votre inscription (je pense que c'est obligatoire, mais je ne suis pas sûr) que Google utilisera pour envoyer le lien de réinitialisation.

Si vous échouez à tout cela, des questions personnelles relatives à votre compte vous seront peut-être posées: répondez-en autant que vous le pouvez, aussi précisément que possible. Ils essaieront de vous guider par votre connaissance de votre compte.

En fait, vous ne pouvez pas faire grand chose si vous avez perdu le mot de passe et n'en avez aucun (bien que vous puissiez essayer de contacter Google en privé et voir ce qu'il peut faire, peut-être en fournissant des documents d'identification ... Je ne sais pas , Je devine ici)

La seule chose que vous devriez certainement faire met tout cela en place avant d'oublier votre mot de passe, de sorte que, lorsque cela se produit, vous êtes entièrement sauvegardé et que la récupération de l'accès à votre compte ne soit plus qu'une question de minutes.

Rappelez-vous: la prévention est la clé si vous voulez éviter les catastrophes.

David Holloway

David Holloway

Répondu il y a 68w

Réponse d'origine: Comment récupérer mon mot de passe Google Play?

Si, comme moi, vous effectuez une réinitialisation totale sur votre mobile et que vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe, votre téléphone est verrouillé

demander de réinitialiser votre mot de passe, obtenir un code pour réinitialiser, réinitialiser mot de passe, mais il ne vous permettra pas dans votre compte.

Pour revenir au même message, connectez-vous avec les détails du compte précédent.

continue d'essayer de te connecter plusieurs fois par jour, en utilisant le même mot de passe,

il ne vous autorisera pas à revenir dans votre compte avant la fin des heures 48 / 72.

il s’agit d’un problème de sécurité visant à éviter que quelqu'un utilise votre téléphone en cas de vol,

si, après les heures 48 / 72, vous ne leur avez pas notifié que le téléphone a été volé, il vous permettra de réinitialiser votre mot de passe.

frustrant, mais je sais comment ça marche,

Que s'est-il réellement passé lors des émeutes de Mappila au Kerala? Était-ce une lutte pour la liberté ou autre chose?

Arun Mohan (മോഹൻ)

Arun Mohan (മോഹൻ), vit au Kerala, Inde (2016-present)

Mise à jour il y a 34w · L'auteur dispose de réponses 188 et de vues de réponses 1.8m

Les émeutes de Mappila sont en réalité un mélange d'anti-féodal Jenmindari (Zamindari en hindi), révolte de paysans mêlée à une lutte pour la liberté enveloppée dans une ferveur religieuse et aboutissant à un fanatisme religieux.

C'est un problème multidimensionnel qui peut être vu dans n'importe quelle dimension et proclamé comme tel. Disons que nous le voyons d’une pure idéologie hinduvata, c’est en fait une émeute religieuse qui a tué plusieurs hindous de la façon la plus horrible qui soit. Si nous le considérons comme une lutte pour la liberté, cela fait partie du mouvement Nationwide Khalifat. Si nous regardons sous l'angle communiste, c'est en fait une rébellion typiquement communiste de style communiste qui ressemble beaucoup au naxalisme moderne.

C'est donc la liberté de l'interprète. Je crois que c’est un mélange de tous les éléments 3 car il n’ya pas de pensée à une dimension. Tout comme ceux qui se sont battus pour la Révolution française avaient une idée des grandes valeurs de l’humanité qui ont ensuite été consacrées en tant que Droits de l’homme et du citoyen, qui se sont rapidement soldées par une ironie du règne de la terreur, la rébellion de Mappilla était en effet un événement multidimensionnel qui doit être considéré de la même manière que nous percevons un cristal de diamant car il produit de la lumière de manière différente de chaque côté.

Pour les non-malayalees, je suggérerais de regarder ce film pour mieux comprendre, alors que le directeur IV Sasi tentait de présenter le film avec des faits historiques réels, en le considérant sous des angles multidimensionnels, avec sous-titres anglais.

{{1921- Malayalam Movie}}

Que s'est-il réellement passé lors des émeutes de Mappila au Kerala? Était-ce une lutte pour la liberté ou autre chose?

Laissez-moi essayer d'expliquer de différentes manières

La raison principale commence par terre.

Au Kerala, la propriété foncière traditionnelle appartenait à l’État. Le roi détient la terre entière en son nom ou sous le nom du souverain. La terre a été distribuée aux seigneurs féodaux en échange de la protection du roi. Par exemple, le roi peut accorder un village entièrement à un seigneur féodal de la région, mais le seigneur lui fournira un soutien militaire ou financier.

Dites, si un village est attribué à un aristocrate de Nair, il soutiendra le roi avec un nombre déterminé de milices pour former l'armée du roi. Au Kerala, il n'y avait pas de concept d'armée centralisée, mais les seigneurs Nair de chaque village maintenaient des milices formées selon les codes militaires communs et fournissaient au roi des terres en retour. De même, les terres sont données aux seigneurs Nampoothiris (brahmanes), qui paient à King, un tribut fixe ou d'autres titres religieux, y compris le droit d'être appelé Kshyatriya (via des rites religieux comme Hiraynagarbham, etc.).

Alors maintenant, ces Nairs ou Nampoothiris sont devenus Jenmi (Zamindar comme au nord, propriétaires) d'un village entier ou d'un lieu qui n'appartient pas à leur titulaire en tant que tel. Ils divisent ensuite les terres entre différentes petites familles Nair au sein du village pour superviser les terres et maintenir les revenus. Ces derniers s'appellent Kanakkaran (Kanam signifie subvention, Karan signifie peuple). Le Jenmi donne un Kanam ou une subvention à ces superviseurs Nair en contrepartie d'une part fixe de la production totale.

Les Kanakkaran Nairs distribueraient ensuite des terres à divers intervenants appelés Verumpattakkaran (Titulaires de bail simples). Les Thiyyas et les musulmans ordinaires prennent la terre en location de Kannkaran Nairs pour y exercer une activité agricole en contrepartie d'une valeur locative fixe. Et ils ont eux-mêmes une part fixe de la production totale.

Les personnes qui pratiquent l'agriculture sont les membres des castes inférieures du village, que nous pouvons appeler dalits, etc. Ils restent sur la terre ferme et obtiennent également une petite partie de la production totale en dehors des droits au logement.

En dehors de tout cela, il y a des gens d'autres professions comme charpentiers, orfèvres, forgerons, tapissiers, nettoyeurs, etc. Ils ont tous le droit de vivre dans la terre et profitent d'une petite part du surplus net du produit en dehors de leurs revenus emploi.

Voir, les règles de la terre sont régies par les pratiques traditionnelles et les précédents. Il n'y a pas de codes ou de règles écrits, mais toutes les pratiques habituelles. Un Jenmi ou un Kanakkaran Nair ne peut tout simplement pas expulser un Verumpattakaran, un ouvrier agricole ou un autre peuple de leur terre sans raison. En effet, personne dans toute la hiérarchie ne possède réellement la terre en son nom. Ainsi, l'expulsion ou même la menace d'expulsion n'était possible qu'en cas de non paiement du loyer, cela aussi uniquement sur décret royal. Cela signifie que tout le monde est protégé pour habiter sur la terre à laquelle il appartenait depuis des siècles et qu’il bénéficie également d’un sentiment de propriété même s’il ne l’a pas été.

Le problème est venu lorsque Tipu Sultan a envahi Malabar. Une grande partie des souverains ainsi que des propriétaires terriens (aristocrates hindous) se sont enfuis et d'autres se sont suicidés. Le gouvernement de Tipu a mis en place à Mysore un système appelé Revenue Revenue, dans lequel les terres en tant que telles étaient directement attribuées à Verupattakaran, qui étaient pour la plupart musulmans ou Thiyas, et ils versaient une part d'impôt fixe au trésor de Mysore au lieu d'une hiérarchie complexe.

Lorsque les Britanniques ont pris le pouvoir, annexant l’ensemble du Malabar à la présidence de Madras, ils n’avaient aucune idée du fonctionnement de l’ancien système. Ils pensaient que la pleine propriété telle que détenue par Jenmis ressemblait beaucoup à la pleine propriété dans les coutumes européennes. Ainsi, en vertu de la loi sur la location de Madras et de la loi sur le règlement permanent, les Jenmis qui sont revenus après la mise en déroute de Tipu sont devenus les détenteurs du titre de la terre. En bref, à l’origine, ils n’avaient que des droits limités, ils sont maintenant devenus des propriétaires absolus, avec tous les droits de décider du sort de tous les autres.

Cela signifie qu'ils ont désormais le droit d'expulser les Verupattakars ou les ouvriers agricoles à leur guise et qu'ils sont tous réduits à une simple pénurie. La majorité des Verupattakkars étaient des musulmans et des thiyyas qui se réduisaient maintenant à de simples paysans qui occupaient la terre comme le souhaitaient leurs maîtres. Les Kanakkarans qui étaient à l'origine des superviseurs sont maintenant devenus des agents des propriétaires dans l'exécution de leur testament.

Les Thiyyas et les ouvriers agricoles dalits étaient trop frustrés sous ce système, mais les coutumes sociales les obligeaient souvent à se résigner au destin. Beaucoup pensaient que c'était leur destin en vertu des lois coutumières hindoues et donc aucune option. Mais ce n'était pas le cas pour les musulmans. Traditionnellement, les musulmans du Kerala avaient un rang social égal à celui des Nair et ils se voyaient généralement comme une classe supérieure, réduite maintenant à de simples paysans travaillant sous un aristocrate Nair ou Nampoothiri, un peu comme les Dalits ou une autre communauté inférieure traditionnelle, ce qui n'était pas acceptable pour eux. leur. Pour Nairs et Nampoothiri, ils ont ressenti une joie intense à maltraiter les musulmans qu'ils subissaient alors qu'ils les considéraient comme ceux qui soutenaient Tipu et Mysore. Donc, le fossé a augmenté, donc les conflits.

Voici l'acte britannique de diviser pour régner. Après 1857, les Britanniques recherchaient activement le principe national de la division et de la règle, en ignorant complètement les demandes des musulmans, toujours accompagnés des Hindous. Lorsque des paysans musulmans ou d’autres personnes sollicitent l’aide d’un collectionneur britannique pour résoudre les litiges opposant des propriétaires hindous, ils soutenaient rarement les premiers. Même les tribunaux interprètent les lois uniquement en faveur des propriétaires hindous. Ainsi, la majorité des musulmans de Malabar qui étaient jadis des nobles et des militaires se sont retrouvés à des échelons inférieurs de la société sans aucun droit. Beaucoup de personnes interrogées ont perdu leurs droits fonciers et d'habitation et il n'y avait aucune terre disponible pour la communauté musulmane en dehors des Brahmaswom (terres de Nampoothiri) et des Devaswom (terres de Nair au nom de leurs divinités).

Pendant une période comprise entre 1860 et 1910, la plupart des familles musulmanes ont perdu leur accès à l'éducation, contrairement à ce qui se passait dans le passé, car tous les membres de la famille se retrouvaient dans des travaux forcés pour que les ménages Nair / Nampoothiri paient le loyer plus élevé prescrit. Ainsi, cette fois-ci, les mosquées et les madrasas sont restées le seul moyen d’apprendre et de nombreux clercs citaient des versets islamiques cherchant à lutter contre les répresseurs et les oppresseurs, attirant immédiatement de nombreux jeunes musulmans. De nombreux jeunes qui ont échappé aux griffes du travail forcé se sont retrouvés dans l'armée britannique et ont ainsi pu se familiariser avec les codes militaires professionnels. Au cours de cette période, des émeutes de moyenne envergure ont eu lieu entre 10 et 14, toutes dirigées contre les Britanniques dans le cadre de l'expression de l'angoisse contre le système.

Un autre facteur est que, avec le nombre croissant de rébellions plus petites, le gouvernement britannique a adopté la Malabar Mapilla Outrageous Act, quel que soit l'acte que le gouvernement considère comme une faute commise par les musulmans soit poursuivi avec des amendes lourdes ou par l'exil, etc. Même le simple petit poignard (couteau traditionnel de Mapilla) qui tous les musulmans portés à la ceinture ont été interdits. Cela a rapidement offensé les musulmans, qui ont vu le gouvernement nier non seulement leurs traditions, mais aussi la collectivité tout entière comme une sorte de scélérats.

Sa cette fois, la guerre mondiale 1 a commencé et la Grande-Bretagne a annexé la Turquie. La Turquie pour les musulmans de cette époque était exactement comme l'Arabie Saoudite est aujourd'hui pour les musulmans. Le sultan ottoman était également le calife de l’islam et sa destitution a créé une haine intense contre les Britanniques. C'est pour en tirer profit que le Congrès a appelé à Khilafat.

Cependant, ce mouvement Khilafat à Malabar était en réalité une incitation à brûler déjà une communauté musulmane contre des propriétaires hindous, ces derniers étant considérés comme des marionnettes des maîtres britanniques coloniaux.

Les manifestations ont dégénéré lorsque l'un des prêtres les plus respectés a été arrêté sous prétexte de voler une arme à feu. Cela a provoqué d’immenses manifestations devant le poste de police et la police a ouvert le feu, tuant de nombreux mappillas. Cet incident a marqué le début de la violence.

La violence initiale visait principalement les propriétaires hindous et leurs familles, car les musulmans les considéraient comme une source de douleur pour toutes les décennies. De plus, les Anglais n'étaient pas nombreux dans ces endroits, mais principalement à Kozhikode et dans la région de Kannur, très loin de la région d'Eranad où la violence a éclaté. Ainsi, l'angoisse contre les Britanniques a été largement détournée vers leurs marionnettes, les propriétaires terriens.

Il y a aussi un autre facteur. Les policiers en action contre les dirigeants de Khaliafat ont été principalement soutenus par un plus petit nombre de fonctionnaires et de membres de maisons de propriétaires. Naturellement, les propriétaires étaient prêts à affronter la musique depuis le mois de mars 1920.

Plus tôt, les dalits de basse caste et les autres parias qui souffraient dans la même proportion étaient convertis à l'islam, estimant que c'était le seul moyen d'échapper à la torture permanente infligée par les propriétaires terriens hindous. Les manifestants avaient besoin de plus d'hommes pour lutter contre les Britanniques. Une conversion massive et naturelle était donc un moyen facile d'avoir une force loyale. La plupart des jeunes musulmans formés par l’armée britannique ont commencé à mener des attaques qui ont rapidement mené à une lutte armée contre les Britanniques. Ils occupaient des tribunaux, des postes de police, des casernes, des bungalows, etc. et pensaient pouvoir réussir à ce que les Britanniques fuient Malabar.


Une fois qu'une situation semblable à une guerre complète s'est produite, une section de rebelles submergée par des pensées islamiques extrêmes a commencé à mettre en œuvre le djihad littéralement. Au lieu de limiter leur colère contre les seuls propriétaires, il en a résulté quasiment tous les hindous, car il était difficile de distinguer qui et qui… Cette section aspirait à construire un khilafat (califat) à Malabar. Les rebelles Mapilla n’étaient pas encore organisés. Il était donc pratiquement impossible pour leurs dirigeants de connaître les actes de quelques rebelles qui avaient franchi la ligne.

En novembre 1920, une armée britannique plus importante est arrivée à Malabar et a effectivement arrêté la plupart des rebelles après avoir écrasé la rébellion.

Il faut également noter que, pendant cette période d’arrestation, un grand nombre de propriétaires hindous ainsi que l’armée britannique ont commis des crimes similaires, tels que le viol de femmes musulmanes, etc., qui n’ont pas été enregistrés pour des raisons évidentes.

Que s'est-il réellement passé lors des émeutes de Mappila au Kerala? Était-ce une lutte pour la liberté ou autre chose?

Quoi qu’il en soit, les dirigeants arrêtés ont été condamnés à mort et la plupart des rebelles de Mappilla ont été transportés. Ce transport de masse dans des wagons fermés est devenu un autre crime horrible appelé «tragédie du wagon» lorsqu'un grand nombre de prisonniers de Mappilla piégés dans des wagons sont morts en route.

Si quelqu'un appelle cela une lutte pour la liberté, ce n'est certainement pas un concept typiquement gandhien de lutte, mais plutôt une lutte armée visant à éliminer les Britanniques de Malabar. Mappillas était un problème inhérent, dû à leur manque d'éducation et de compréhension. Ils ne parvenaient pas à comprendre que les Britanniques n'étaient pas les rares personnes rencontrées à Eranad, mais qu'ils dirigeaient un pays beaucoup plus vaste, l'Inde, doté d'immenses moyens militaires. Ils pensaient simplement que le fait d’éliminer les Britanniques d’Eranad mettrait un terme à la domination britannique, ce qui était l’erreur grossière de sous-estimer la puissance des Britanniques. Néanmoins, l'idée fondamentale d'éliminer les colonisateurs britanniques et leurs agents peut être considérée comme une lutte pour la liberté.

Mais le fanatisme religieux commis dans le temps est bien égal aux niveaux d'atrocités de l'Etat islamique d'aujourd'hui. Prendre des vers religieux dans le sens littéraire créait une sorte de justification de leurs crimes, qui devaient également être condamnés. Le problème clé ici était le manque de dirigeants. À l'exception des dirigeants 4 ou 5 pour une rébellion totale comprenant des lakhs de rebelles, il y avait un sérieux manque de dirigeants de qualité pour contrôler les rebelles. Il faut également comprendre qu’un bon nombre de prêtres et d’érudits musulmans modérés étaient derrière les barreaux ou en exil au cours de cette période, ce qui a entraîné un grave manque d’autorité des Mappillas en matière de contrôle.

Troisièmement, en tant que rébellion paysanne, ils n’ont pas réussi à mettre en avant un récit post-rébellion. Voir dans toute révolution, s'il n'y avait pas de but en tant que tel pour la révolution, il est voué à l'échec. Lors de la révolution russe, l'objectif était clairement de former un gouvernement pro-prolétarien une fois le gouvernement démobilisé. Tandis que dans la Révolution française, aucun des révolutionnaires n’avait un plan clair sur la nature de la rébellion. Naturellement, la Révolution russe a réussi, tandis que la Révolution française s'est terminée dans un chaos et des désordres bien plus importants.

Je compare probablement beaucoup la Rébellion Mappilla à la Révolution française sans ses idéaux et ses valeurs. Et les deux ont eu un destin similaire.

Ravir

Ravir, a étudié au Bachelor of Business Administration et Bachelor of Law

Mise à jour il y a 13w · L'auteur dispose de réponses 79 et de vues de réponses 147.5k

C'était une lutte paysanne au début contre les zamindars avides. Dans un petit village de Malabar, la plupart des zamindars étaient des Marwaris et des Gujaratis. Ils ont été déplacés dans le sud de l'Inde car, après la révolte de 1857, l'administration britannique leur a restitué le territoire confisqué des zamindars. La plupart des zamindars étaient des Modis, des Seth, des Bhumiars, etc.

C’était une lutte de masse non seulement contre les zamindars avides qui opprimaient les paysans pauvres et les endettaient énormément sur la dette, mais aussi contre les Britanniques qui avaient leur patronage sur les Zamindars.

Les paysans sont à la fois hindous et musulmans, tandis que les Zamindars sont également composés principalement de hindous et de peu de musulmans. La manifestation s'est enflammée simultanément contre les Britanniques et les zamindars, comme brûler les documents de prêts de zamindars, vandaliser les bureaux du gouvernement, attaquer la police et d'autres méthodes.

Cependant, cette manifestation s'est transformée en une émeute communautaire par la suite. Les hindous et les musulmans étaient en réalité contre les hindous et les musulmans, la seule différence était qu'un paysan avait des paysans révolutionnaires, tandis que de l'autre côté, nous avions des Zamindars affamés de pouvoir et gloutons. Les Britanniques étaient également dans un dilemme face au facteur d'unité hindoue-musulmane, ce qui les faisait payer pour la révolte 1857. L'unité hindoue-musulmane était toujours un casse-tête pour les Britanniques, ce qui les incitait à incarner la politique de la division et de la règle.

De là, dans peu de temples, des musulmans (qui étaient des agents des Britanniques) jetaient du bœuf et du porc à des Masjids, de la part des Hindous (également des agents des Britanniques). Inutile de dire que ce qui s'est passé ensuite s'appelle les émeutes de Mappilla. Les émeutes dans lesquelles la majorité des musulmans ont tué des hindous vivant dans le sud. Les Britanniques ont éludé ce piège, Zamindar a réussi à se sauver et les opprimés sont devenus l'oppresseur.

La population musulmane était plus nombreuse sur la côte de Malabar et le renforcement du mouvement Khilaifat a également joué un rôle dans les émeutes et de nombreux hindous innocents ont été tués.

Le reste est de l'histoire. Et comme d'habitude, nos politiciens tentent toujours de diviser les communautés pour leurs gains personnels. Nous, les gens, sommes les plus grands imbéciles à tomber dans ce piège.

Raju S

Raju S, ancien consultant en informatique chez Self-Employment (2010-2018)

Mise à jour il y a 22w · L'auteur dispose de réponses 73 et de vues de réponses 18.9k

  • La liberté pour qui? Pas pour les hindous du Kerala!
  • Nombre de vies et perte de biens stupéfiants pour les hindous
  • Les contre-mesures britanniques ont lourdement pesé sur les Mappilas
  • La classe des hindous a appris que les jours féodaux étaient finis
  • Le choc de ce qui s'est passé à Malabar a déclenché la création de RSS

Prashant Kumar

Prashant Kumar

Répondu il y a 23w

Que s'est-il réellement passé lors des émeutes de Mappila au Kerala? Était-ce une lutte pour la liberté ou autre chose?

En tant que gauchistes, il s'agit d'émeutes anti-féodales, ainsi que d'ambedkar et de plusieurs personnalités éminentes, émeutes hindouistes ou musulmanes, il est préférable de voir des émeutes wikipedia de moppala (tout est donné avec la source), le terrorisme, pire que les talibans ",,, ………… QUELQUES QUESTIONS TOUJOURS SANS PAROLE COMME" s'il s'agissait d'émeutes anti-féodales, pourquoi de tels actes barbares (comme ouvrir le ventre d'une femme enceinte juste parce qu'elle est hindoue, tuant des hommes rue, puis violant massivement le membre de sa famille) n’est arrivé qu’à majorité musulmane du nord de Kerela, pourquoi pas ailleurs, où le féodalisme était présent sur toute la longueur et la largeur du sous-continent, y compris le sud et le centre de la Kerela (où les hindous sont nombreux), Enfait je n'ai jamais entendu / lu un tel acte barbare nulle part ailleurs à l'exception de cette région à majorité musulmane particulière de Kerela du Nord

Raj Kumar T

Raj Kumar T, vit au Kerala, en Inde

Répondu il y a 98w · L'auteur dispose de réponses 319 et de vues de réponses 112.9k

C'était un mélange de différentes pensées.

  1. Au départ, il s'agissait d'un évent contre les Britanniques en relation avec le mouvement khilafath, comme on le voit dans le monde entier.
  2. C’était une réaction contre le système oppressif du propriétaire qui était à la mode et lourdement défendue par les Britanniques.
  3. Certains éléments de la communauté musulmane l'ont également utilisée pour la conversion religieuse. Les choses sont devenues très laides vers la fin lorsque les partisans ont cessé de consulter leurs dirigeants et ont commencé à faire les choses comme ils le souhaitaient. Des collectes d'impôts, des extorsions, des meurtres brutaux de musulmans soutenant des hindous britanniques et innocents, ainsi que des pillages de maisons hindoues ont également eu lieu.

Tout cela s'est déroulé par phases à partir d'août 1921 pendant environ six mois.

L'analyse sous un angle ne donnera pas une image claire. C'est un phénomène complexe. Cet événement a été interprété par beaucoup de différentes manières. Il avait ses biens et ses inconvénients. Cependant, à la fin, nous pouvons dire que la cruauté n'a pas de religion. Cela a été maintes fois démontré par divers événements de l’histoire. Depuis lors, il serait bon que le district de MALAPPURAM n’ait pas été témoin de violences à grande échelle. Personnellement, j’ai le sentiment qu’il ya un équilibre aujourd’hui et que si un tel événement se produit aujourd’hui, tant les hindous que les musulmans auront beaucoup à perdre. Contrairement à cette époque.

Ceci est ma vision personnelle de ce que je vois dans ce quartier. J'ai peut-être tort ou raison.

J'ai oublié mon mot de passe et l'adresse e-mail avec laquelle j'ai créé mon compte Snapchat. Comment puis-je me connecter ou au moins changer mon adresse email ou mon mot de passe?

Sholon Perera

Sholon Perera

Répondu il y a 62w

Découvrez comment réinitialiser votre clé secrète Snapchat au cas où vous l'auriez oublié. Vous pouvez réinitialiser la clé secrète de Snapchat sans le courrier électronique en utilisant un numéro polyvalent associé à votre fiche.

Pour des raisons de sécurité, il vous a été demandé d'utiliser une base concernant les caractères 8 avec un alphanumérique pour votre clé secrète Snapchat. Au moment où vous l'avez fait pour la première fois, vous pouvez penser que ce grand mot secret est extrêmement sûr que personne ne peut l'obtenir, même vous-même. En effet, maintenant que le problème se pose, vous avez oublié votre propre mot secret, à la lumière du fait que ces caractères alphanumériques 8 sont facilement ignorés. Évidemment, vous ne pouvez pas composer votre clé secrète sur un pense-bête qui traîne sur votre table.

Des instructions étape par étape pour réinitialiser votre clé secrète Snapchat de ces manières 2

Il existe deux approches pour réinitialiser votre clé secrète Snapchat. Initialement, si vous oubliez le courrier électronique que vous utilisez pour vous connecter à Snapchat, vous pouvez réinitialiser votre mot secret Snapchat avec un numéro portable associé à votre compte Snapchat.

Réinitialiser la clé secrète Snapchat en utilisant SMS avec numéro polyvalent (sans email)

Connexions prises en charge

Pour pouvoir réinitialiser votre clé secrète Snapchat avec votre numéro polyvalent, vous devez vous assurer que votre numéro portable est désormais défini dans Paramètres. -> Mon compte -> Numéro de mobile.

Lorsque vous avez oublié votre mot secret, appuyez sur "Oublié votre mot d'ordre?" sur l'écran de connexion.

Choisissez comment vous souhaitez réinitialiser votre mot secret, choisissez SMS.

Si malgré tout vous avez le numéro de téléphone portable associé à votre dossier, vous obtiendrez un code de vérification.

Entrez le code de vérification et appuyez sur «Continuer».

Ensuite, il vous sera demandé de créer un autre mot d'ordre, mais cette fois, créez-en un simple que vous pouvez rappeler.

Réinitialiser la clé secrète Snapchat en utilisant l'email (sans numéro de téléphone)

Si vous n'avez pas défini votre numéro polyvalent, vous ne pouvez pas réinitialiser votre mot secret Snapchat avec votre numéro portable. Le choix principal consiste à utiliser le courrier électronique associé à votre dossier.

Sur l'écran de connexion, appuyez sur "Vous avez oublié votre mot secret?"

Choisissez comment vous souhaitez réinitialiser votre mot secret, choisissez par courrier électronique.

Assurez-vous de vous souvenir de votre courrier électronique également, vérifiez votre boîte de réception. Vous devez obtenir une interface de réinitialisation des mots secrets.

Appuyez sur l'URL ou dupliquez et collez l'URL dans votre programme.

Ensuite, il vous sera demandé de créer un autre mot secret. Cette fois, créez un mot simple que vous pourrez vous rappeler.

Nécessités de mots secrets Snapchat

Snapchat est exceptionnellement inquiet pour la sécurité des informations de ses clients. Snapchat recommandait d'utiliser une clé secrète ne comportant pas moins de caractères 8. Assurez-vous que la clé secrète ne contient pas votre nom, votre nom d'utilisateur, votre numéro de téléphone, votre date de naissance ou toute autre donnée individuelle, car elle pourrait être utilisée pour définir votre mot-clé. Il est prudent d’incorporer une combinaison de chiffres, d’images ou éventuellement de lettres majuscules et minuscules dans votre nouvelle clé secrète. Astuce étoile: combinez deux mots pour vous rappeler et modifier les lettres vocales numérotées.

C'est donc le moyen de réinitialiser votre clé secrète Snapchat, que vous utilisiez un courrier électronique ou un téléphone portable associé à votre compte Snapchat.

Chukwude Ukah

Chukwude Ukah, travaille chez Temlio (2018-present)

Répondu il y a 102w · L'auteur dispose de réponses 571 et de vues de réponses 524.8k

Comment pouvez-vous oublier l'adresse email que vous avez utilisée pour votre Snapchat? Ne devrait-il pas s'agir d'un compte de messagerie que vous utilisez régulièrement? Quoi qu'il en soit, si vous avez oublié votre mot de passe, vous pouvez le récupérer, mais pour votre adresse e-mail, ce serait difficile.

Khalid Al-Kubaisi

Khalid Al-Kubaisi, Apprentissage.

Répondu il y a 123w · L'auteur dispose de réponses 57 et de vues de réponses 95.5k

Votre question concerne l'obtention d'un accès à votre compte Snapchat.

Vous pouvez le faire soit par:

  1. Obtenir l'accès à votre compte Snapchat.
  2. Accéder à l'email que vous avez utilisé lors de votre inscription à Snapchat.
  3. Rester le mot de passe par SMS (si vous êtes enregistré).

Pour des raisons évidentes, l'option #1 fera le travail.

L'option #2 est un peu compliquée, car vous n'avez pas l'adresse email. Vous pouvez installer Maltego1—Une solution d'exploration de données — et faites une recherche sur vous-même pour retrouver votre adresse e-mail perdue. Si vous avez de la chance et l'avez trouvé, réinitialisez ce mot de passe et accédez à votre compte.

Option #3

Voir ci-dessous les instructions du support Snapchat2

Pour réinitialiser votre mot de passe par SMS à partir de l'écran de connexion Snapchat:

Appuyez sur "Mot de passe oublié?"

Sélectionnez ensuite comment vous souhaitez réinitialiser votre mot de passe - par SMS.

Un code de vérification doit être envoyé au numéro de téléphone associé à votre compte.

Entrez le code de vérification et sélectionnez «Continuer».

Enfin, entrez votre nouveau mot de passe souhaité!

Si aucune des options ne fonctionne, vos chances d'obtenir votre Snapchat sont rares.

Notes de bas de page

1 Maltego CE

2 Comment réinitialiser votre mot de passe

Nizam Bakhshi

Nizam Bakhshi, ancien créateur chez Business

Répondu il y a 51w · L'auteur dispose de réponses 60 et de vues de réponses 383.8k

Réponse d'origine: J'ai oublié mon mot de passe et l'adresse e-mail avec lesquels j'ai créé mon compte Snapchat. Comment puis-je me connecter ou au moins changer mon adresse email ou mon mot de passe?

Cher, Chaque fois que nous créons un compte sur une application ou un site Web, ils nous envoient un email de confirmation à notre boîte mail, vous pouvez essayer les options suivantes.

  1. Rechercher dans votre boîte aux lettres tous
  2. Essayez d’oublier le mot de passe avec tous vos noms d’utilisateur pertinents, que vous pensez pouvoir créer.

Michael Zampiglia

Michael Zampiglia, Meilleur rédacteur 10 dans Snapchat

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 193 et de vues de réponses 667.9k

Lorsque vous vous connectez à Snapchat, cliquez sur «nom d'utilisateur / mot de passe oublié» et essayez de suivre cette voie.

Si cela ne fonctionne pas, allez au page support pour plus d'informations.

Bon chance.

Michael Bast

Michael Bast, Technique, média et marketing professionnel

Répondu il y a 43w · L'auteur dispose de réponses 899 et de vues de réponses 947.6k

Sauf si vous êtes enterré dans des comptes de messagerie, vous devriez pouvoir deviner lequel vous avez utilisé et utiliser l'option de «mot de passe oublié» pour définir les mots de passe les plus probables en premier.

Si cela ne fonctionne pas, vous devriez essayer de contacter le support en utilisant si possible le même appareil que celui avec lequel vous vous êtes inscrit. L’équipe doit avoir accès à l’adresse IP et aux autres données de l’appareil si elle est disposée à la rechercher est un autre problème.

Leurs serveurs devraient enregistrer beaucoup plus d'informations que la plupart des gens ne le pensent.

Comment récupérer le mot de passe de mon compte Facebook sans numéro de téléphone ni adresse électronique

Ed Colandra

Ed Colandra, Founder, President at Mindful Marketing Solutions

Répondu il y a 11w · L'auteur dispose de réponses 87 et de vues de réponses 11.2k

Réponse d'origine: How do I recover Facebook without a phone number and email?

If you don’t have a phone number and email you cannot join Facebook.

Woaliullah Olee

Woaliullah Olee, Facebook Marketer & Local SEO Expert In Bangladesh (2016-present)

Répondu il y a 11w

First of all, Sign out from all Facebook account that you are already logged in.

Aller à Facebook Login Page.

Now Click on Ici and you will find this below page. Tap on “My account is compromised».

Comment récupérer le mot de passe de mon compte Facebook sans numéro de téléphone ni adresse électronique

My Account Is Compromised

Enter The email address that you used to login to your facebook account and click search.

Don’t enter any password and click continue.

Cliquer sur "I no longer have access to these” (Email).

Enter a new email number that is not associated with any Facebook account. If you don’t have any, create one from Gmail.

It will forward you to can’t login page. Now add your National id Name in the first box and add a national Id print or legal information like Passport copy, Driving license etc.

Click submit and a confirming message will appear. Information will provide you through your Email. Contact Facebook through email for further Information.

Hope, the above process will help to recover hacked facebook account.

La source: Hacked Or Lost! | Know How To Recover Hacked Facebook Account

Smit Shah

Smit Shah, former Computer Engineer at Google

Répondu il y a 88w

Réponse d'origine: How can I recover my Facebook account without knowing my phone number and my alternate email ID?

You may be able to get back into your Facebook account by answering a security question or obtenir de l'aide d'amis. To see if you have these options:

  1. Allez à la Facebook login page et touchez Mot de passe oublié ?
  2. Remplissez le formulaire pour identifier votre compte.
  3. Look at the list of email addresses listed on your account. If you don't have access to any of these, tap Vous n'y avez plus accès?
  4. Suivez les instructions fournies pour répondre à votre question de sécurité ou obtenir de l'aide d'amis, si vous voyez ces options, ou contactez votre fournisseur de service de messagerie.

Une fois sur votre compte, vous pouvez modifier votre adresse e-mail de connexion à tout moment depuis votre compte. paramètres de compte.

Suresh

Suresh, BS from The United States of America (2010)

Répondu il y a 8w

As Facebook team is upgrading its security features day by day, hence it is very hard to recover FB account without email ID or Phone number. You can recover your facebook account with the following steps:

  • Click on the tap “Forgotten password”
  • Here you will get three options to Reset your password with:

i) Use my Hotmail account
Log into Hotmail (if you aren't already) to quickly reset your password.

ii) Send code via email

iii) Send code via SMS

So select the best which seems suitable for you and you can recover your password. Check out other options to recover FB account without email ID and phone number.

Josh Fleming

Josh Fleming, Responsable marketing chez PixelCutLabs (2013-present)

Répondu il y a 39w · L'auteur dispose de réponses 550 et de vues de réponses 293.4k

Réponse d'origine: How can I recover my FB account and password without email?

The number you have entered is obviously another way of recovering your account. If that doesn't work then FB itself gives a variety of options to recover you can try them.

John Miller

John Miller, Content Writer at Search Engine Optimization (2018-present)

Mise à jour il y a 8w

we are going to discuss the recover Facebook password without confirmation code.

Step 1: Open the Facebook account login page and enter the Facebook login ID and enter the password which you want to recover the Facebook password. Then open the new tab and visit Report Compromised Account.

Step 2: Then show your facebook account has been compromised by another user, then click the My account is compromised button.

Step 3: Now, need to identify your account, Show on the screen Facebook recover page form to enter an email address you previously added to your Facebook account.Then click the Search button.

Step 4: Enter the current or old password, If you remember after that you will access your account again if it is wrong then don’t worry, click to Continue and choose the email Option for verified the account then click Continue.

Step 6: Now, check your Gmail account show on screen security verification page. Don’t fill security code on security code box after that you will click on Did not get the code link. Then click Continue.

After that go to your Gmail account and click on the link to change your Facebook password or check your mail inbox and keep it in the browser.

Step 7: Choose the new password and enter a new password, you are to provide the password via your Gmail account. You will easily remember and as well strong or not to be guessed by anyone. Then click continue.

Step 8: Again login Facebook account and your Facebook password to recover without confirmation code. You can Login your Facebook account with a new password then your account is accessible like before.

If you don’t understand any point of above steps or unfortunately your Facebook account hacked by someone, reset password or any problem regarding Facebook then easily contact our Facebook Help center.

Mel Burslan

Mel Burslan, Wasted too much time on Farmville, Mobsters etc.

Répondu il y a 25w · L'auteur dispose de réponses 4.9k et de vues de réponses 3.1m

Réponse d'origine: How can I recover my fb account without phone number and recovery emails?

No you can not hack into other people’s facebook accounts. If it is really yours and if you have designated friends for unlock help, you can use them but otherwise you are out of luck. If you have forgotten your password for that facebook account, it is either not that important for you and you should not ave any problem to create another one, or mo=st likely, it is not your account and you are just trying to social engineer your way into someone else’s account, which you will fail miserably.

Pranav Adarsh

Pranav Adarsh, Learner_geek,Traveler,[email protected]

Répondu il y a 87w · L'auteur dispose de réponses 227 et de vues de réponses 185.7k

Réponse d'origine: How can I recover my Facebook account without knowing my phone number and my alternate email ID?

On the time of creating your account you must have selected a question by help of that question you can also recover your account.

Forget password -> question -> verify -> will ask DOB/or similar question-> congrats you have logged in.

But if you also forget question-answer method

[email protected] try to remember any one then login.

Comment changer un mot de passe PayPal oublié

Kevin Matt

Kevin Matt, Google Writer chez Google (2008-present)

Répondu il y a 53w

Réponse d'origine: Comment réinitialiser ou changer un mot de passe PayPal oublié?

Comment réinitialiser ou changer un mot de passe PayPal

Réinitialisation de votre mot de passe si vous ne pouvez pas vous connecter

  • Accédez à la page de connexion PayPal.
  • Cliquez sur «Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter?
  • Entrez l'adresse email de votre compte PayPal et complétez le texte captcha.
  • Sélectionnez une méthode de vérification.
  • Entrez le code de sécurité
  • Entrez votre nouveau mot de passe
  • Confirmez le nouveau mot de passe.

Changer votre mot de passe si vous pouvez vous connecter

  • Connectez-vous à votre compte PayPal à partir de la page d'accueil PayPal.
  • Accédez à votre profil
  • Allez dans le menu "Sécurité".
  • Modifier votre mot de passe
  • Entrez votre ancien et nouveau mot de passe
  • Enregistrez vos modifications

Som Nath

Som Nath, Co-fondateur de ViridWeb.com

Répondu il y a 54w · L'auteur dispose de réponses 62 et de vues de réponses 73k

Comme tous les autres sites, la récupération du mot de passe PayPal est identique et simple.

  1. Cliquez sur le bouton de connexion
  2. Frapper le "Vous avez des problèmes pour vous connecter?" bouton
  3. Mettez votre identifiant de compte / email PayPal
  4. Appuyez sur le bouton suivant et suivez les instructions
  5. Maintenant, vous devriez recevoir un compte email avec instuction

Sinon, vous pouvez contacter PayPal si vous voulez