Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

Nitesh Sen

Nitesh Sen, Courtier à la State Bank of India (2017-present)

Répondu il y a 35w

Sharing this for your benefit.

Qu'est-ce qui s'est réellement passé dans l'arnaque de la PNB? Commençons par le concept.

Tout d'abord, le concept

Comprenons comment les choses fonctionnent.

Un importateur, appelons-le Nirav Modi ou NM, veut importer des perles ou des diamants puis les vendre. L’achat nécessite de l’argent, si bien que NM s’adresse à une banque, a déclaré la Punjab National Bank (PNB).

PNB dit regarde, je vais te donner un prêt mais ce sera comme à 10%.

NM réfléchit et dit non, c'est trop. Attendez, pourquoi ne prendrais-je pas un prêt en devises, après tout, j'achète en dollars? Des taux d’intérêt beaucoup plus bas non? Je peux obtenir au LIBOR + 2% et le LIBOR est comme 1.5% alors je vais avoir l'argent à 3.5%!

Mais qui donnera à NM un prêt en devises? Une banque à l'étranger? Ils ne connaissent pas NM. Ils n'ont aucune histoire de NM, alors pourquoi vont-ils lui donner de l'argent?

SO NM se rend à la PNB et dit, patron, vous êtes mon banquier. Aidez donc une banque étrangère à me donner de l’argent pour acheter des diamants. Dites que vous allez garantir mon prêt en me donnant une «lettre d’engagement» (LOU).

PNB devrait maintenant dire, si vous voulez que je donne Rs. 100 cr. garantie, vous me donnez des choses qui valent 110 cr. au moins. En garantie.

Mais PNB, pour une raison étrange, ne demande pas de garantie. Plus sur cela plus tard.

Alors maintenant, la banque étrangère est prête à prêter de l'argent à NM. Parce que PNB le garantira. Et la banque étrangère fait confiance à PNB. Pourquoi fait-il confiance à PNB?

Parce que PNB envoie un message sur SWIFT - le service de messagerie bancaire - qu’il garantit à ses clients. 100 cr. d’argent pendant 180 jours pour M. NM à un taux d’intérêt de LIBOR + 2%, par exemple. C'est comme un message - écrit dans la pierre, effectivement - qui dit que PNB paiera si NM ne paie pas.

En fait, la banque étrangère ne fait confiance qu'à PNB. Donc, il donne l'argent au compte de la PNB avec elle, appelé par la PNB comme un «Nostro» - le compte que PNB a avec des banques à l'étranger, où l'autre banque enverra de l'argent destiné aux clients de la PNB.

Le compte nostro de PNB reçoit l'argent.

La PNB remet ensuite à NM l’argent du compte Nostro, généralement remboursé à celui qui achète ses diamants à NM. Ce paiement est généralement destiné à une personne extérieure à l’Inde, pour financer un achat de diamants ou autre.

Notez bien ceci: l'autre banque verse de l'argent sur le compte Nostro de PNB. Pas à NM. Ils ne se soucient pas de NM. Ils savent seulement que PNB a donné une garantie sur le canal SWIFT.

Remarque: l'autre banque est aujourd'hui principalement constituée de succursales étrangères de banques indiennes. Parce que les banques de phoren ont réalisé quelque chose de sinistre - cette garantie de PNB est une bête étrange qui ne bénéficie pas de beaucoup, mais nous y viendrons

La banque étrangère se moquait bien de savoir si NM achetait des diamants ou des bitcoins - pour eux, PNB rembourserait même si le portefeuille en bitcoin de NM était volé.

Pourquoi PNB donne-t-il une garantie? Honoraires. Chaque année, une banque peut facturer jusqu'à 2% pour donner la LoU.

Alors que se passe-t-il quand il est temps de rembourser?

NM doit obtenir les perles en Inde, les vendre, recevoir l'argent et payer le PNB. À la date d'échéance inscrite sur la lettre d'unité.

Ensuite, PNB remboursera la banque étrangère en lui disant: d'accord, nous avons l'argent du client et nous vous le rendons. Avec intérêt etc.

C'est ce qui est censé se passer. Mais en réalité, il semble que les choses se soient un peu déchaînées.

La réalité: un brin de Ponzi

NM pourrait ne pas rembourser du tout. NM pourrait utiliser l'argent pour spéculer sur les marchés. Ou faire autre chose.

Et si NM dans l'exemple ci-dessus n'avait tout simplement pas l'argent à rembourser? Au lieu de cela, il demande à un responsable de la PNB d'ouvrir ANOTHER LoU. Pour le montant dû plus les intérêts. Donc, si nous avions la première LoU à 10 millions de dollars, la seconde est de 11 millions de dollars pour couvrir les intérêts de la première.

L'argent de la deuxième LoU est utilisé pour rembourser la première. C'est juste un roulement de crédit. Encore et encore. Définition standard d'un schéma de Ponzi.

Cela peut facilement gonfler en une plus grande quantité, si grande que c'est trop. En réalité, de nombreux arrangements de ce type se sont transformés en systèmes semi-ponzi, une LoU étant ouverte pour en rembourser une autre, etc.

Quel est ce qui est susceptible de se passer.

Nous ne connaissons pas les détails, mais cela ressemble à:

Nirav Modi a contracté des emprunts auprès de succursales étrangères de banques indiennes via une lettre de crédit émise par la PNB

Ceci a été réalisé via une LoU basée sur SWIFT émise par un employé non autorisé (ou plusieurs d’entre eux) chez PNB.

Les ordres ne sont jamais apparus dans le système bancaire central pour la surveillance

Les lettres d'intention ont été entièrement reconduites depuis 2011 et ont éventuellement augmenté avec le temps.

Le fonctionnaire non autorisé a pris sa retraite à 2017 et le remplaçant a refusé de renouveler la lettre d’expiration qui arrivait à échéance en janvier 2018 car il n’avait pas trouvé les transactions passées dans le système.

Pas de roulement signifie un défaut, car il n'y avait pas d'argent à payer. Donc, PNB dépose rapidement un FIR en disant: oh, bonté, nous avons perdu 280 cr. sur les LoUs Jan

Puis quelqu'un a dit: «Abeyaar, y a-t-il plus de ces LoU non-dans-système? Quelqu'un vérifie non?

Puis quelqu'un a vérifié.

Oh bah! 11,400 crores.

C'est beaucoup de crores.

Tout le monde à la banque a paniqué.

Pourquoi Nirav Modi ne pourrait-il pas simplement le rembourser? Il doit avoir l'argent d'origine non?

Parce que si cela devait jamais être remboursé, les roulements ne seraient pas nécessaires. À un moment donné, les choses sont devenues tellement incontrôlables que des reconductions étaient nécessaires pour rester à jour.

En règle générale, cela ne poserait pas de problème. Si PNB avait bien agi, elle aurait eu une garantie correspondant au montant de la garantie et aurait vendu cette garantie et payé la banque étrangère.

Mais, et voici le vrai problème: PNB n'avait aucune garantie.

Pourquoi PNB a-t-elle donné une garantie sans garantie?

Si vous et moi contractons un emprunt auprès d'une banque, ils nous demanderont une preuve de revenu et une garantie. Seuls les petits prêts personnels et prêts sur cartes de crédit sont adossés sans garantie. Pour quelque chose de l'ordre de 11,000 cr. vous penseriez qu'ils demanderaient une garantie.

Surtout après la scène avec Mallya où des prêts à Kingfisher ont été donnés sur aucune garantie (bien que même là, ils avaient une maison et des actions de promoteur promises)

Pourquoi alors PNB a-t-il donné cette garantie? C'est typique - les banques donnent des garanties pour plus que le montant que vous donnez en garantie. Parce que les relations d'affaires, etc. Et ensuite:

Parce que presque toutes les banques le font.

Le prêt n'était pas une «limite basée sur les fonds». Dans une limite de fonds comme un prêt à terme, la banque verse de l'argent. Dans les limites non basées sur des fonds, la banque ne paiera que si une autre personne est en défaut ou si un événement survient - comme une garantie bancaire, une lettre de crédit ou une lettre de crédit.

En d'autres termes, PNB a supposé que la banque étrangère accordait un prêt directement à Nirav Modi et qu'elle ne devait payer qu'en cas de défaillance de Nirav Modi. Aux yeux de la PNB, il s’agissait donc toujours d’un prêt «non basé sur des fonds».

Mais c’est ainsi qu’une partie importante du financement des importations fonctionne. Ils ont tous un crédit de roulement et utilisent tous des prêts pour des montants bien supérieurs à ce qu’ils peuvent offrir en garantie.

D'après mes sources, l'échelle est énorme. Pour chaque Rs. Pour 100, une banque a une garantie, elle fournira facilement des LOU pour un montant allant jusqu’à 6x. Il s’agit là d’un problème réel: la plupart des banques du secteur public ne gardent pas beaucoup de garanties contre les limites non fondées sur les fonds données aux clients importateurs.

Donc, même si une banque a des garanties, c'est loin d'être suffisant. Et puis, ces passifs non capitalisés ne sont même pas signalés à RBI!

Basel Reporting: Pas de divulgation

PNB a une exposition «non financée» de 11,000 cr. ils disent. Mais ils ne le révèlent même pas dans leur dernière divulgation de Bâle III:

L’exposition financée sur «Pierres précieuses et bijoux» est présentée dans 1860 cr.

Non financé au même secteur: 842 cr.

Cela ne compte même pas. Ainsi, en réalité, la PNB n’a pas révélé qu’elle finançait d’énormes quantités «d’expositions éventuelles non financées». Ils vont bien sûr prétendre qu'ils ne le savaient pas, car les transactions ne faisaient pas partie du système bancaire central.

Les employés l'ont-ils caché? PNB était-il responsable ou s'agissait-il d'une fraude?

Les employés peuvent être responsables? Auraient-ils pu cacher le crédit et le roulement des LoU? Mais honnêtement, comment fonctionne un 11,000 cr. une carte de crédit doit-elle être réunie sans que la direction s'en rende compte

Pensez-y: votre compte nostro auprès de ces autres banques continue de générer d'importants crédits qui s'ajoutent à 11,000. Ne le rapprocherez-vous pas dans la comptabilité? La question «pourquoi est cet argent même ici?» Aurait dû être posée par quelqu'un qui vérifie les comptes, pense-t-on?

Et les messages SWIFT. C'est un type de message spécifique. Pourquoi PNB n'audit-il pas la trace SWIFT? Le réconcilier avec le système bancaire central? Combien de tels squelettes tomberont-ils s'ils le font?

Leurs excuses sont

Les données n'ont pas été entrées dans le système bancaire central. (Bien sûr, sinon vous auriez dû le signaler)

Les LOU n'étaient pas autorisés. (Difficile à croire, car les montants sont très importants. Quelqu'un sur le dessus le saurait-il?)

Le système SWIFT a été utilisé illégalement. (Encore une fois, il est difficile d’imaginer qu’une banque telle que PNB n’auditerait pas régulièrement ses messages SWIFT. Ni ses auditeurs. Ni RBI.)

À première vue, il semble que l'ex-employé soit utilisé comme bouc émissaire. Il est probable que beaucoup de gens étaient impliqués dans cette affaire. Et cela a généré des frais énormes et énormes pour PNB pendant toutes ces années.

Frais sages: Imagine 11,000 cr. Il vaut la peine de renouveler chaque année des LoUs - jusqu’à Rs. 200 cr. en termes de frais, tout cela a touché la première ligne de la PNB. Vous pouvez soudoyer un employé pour vous donner peut-être une petite augmentation - disons 10-20 cr. mais quand vous frappez des chiffres comme 11,000 cr. c'est sûrement quelque chose que la haute direction saurait.

Quelle est l'échelle de cette arnaque?

Alors que PNB l'a signalé comme un 11,000 cr. escroquerie, ils ont déposé un FIR avec la CBI pour seulement Rs. 280 cr. Cela a probablement augmenté depuis, mais même si l'encours total est aussi élevé que cela, il y a de fortes chances pour que le montant de la perte réelle soit moindre.

Tout cela sera supporté par la PNB maintenant. Qu'une personne ait abusé de leur utilisation de SWIFT n'est pas pertinent, si le message SWIFT de PNB indique qu'ils vont payer, ils doivent payer s'il y a un défaut.

Mais pensez aux conséquences. Le problème était que certains passifs n'étaient pas dans le système. Il pourrait y avoir plus de telles LoUs. De la même branche ou d'autres. D'autres banques pourraient également avoir de telles LoU. C'est trivial de commencer à chercher - et nous savons que Nirav Modi ne sera pas un cas isolé.

En outre, le problème était que les limites n'avaient aucune garantie derrière elles. Si toutes les banques sont invitées à vérifier leurs limites non fondées sur des fonds et à exiger une garantie à leur encontre (disons au moins 25%), alors l'échelle sera absolument gigantesque. Ce n'est pas comme si cela se passait uniquement avec Nirav Modi ou Choksi. Un très grand nombre d’importateurs de produits de base ont procédé de la sorte, alternant crédit. Un changement de réglementation peut ici changer radicalement le jeu pour chaque autre banque (et compte d'importation) du système.

Le point simple: cette transaction entraînera une perte inférieure à celle de 11,000 cr. pour PNB. A cause des récupérations et autres. Mais si RBI demande à toutes les banques d’obtenir des garanties sur de tels prêts et d’arrêter de telles pratiques, leur ampleur est bien plus grande.

Qu'en est-il du stock PNB?

Il est tombé 17%. Mais notez qu'il a déjà 60,000 cr. des APM bruts. Un autre 11,000 cr. va le blesser mais pas le tuer. Il ne mourra pas - le gouvernement prendra la relève. Les actionnaires peuvent en souffrir, mais agissez en tant qu'actionnaire d'une banque du secteur public que vous avez l'habitude de souffrir.

Le problème est vraiment: il n'y a jamais un seul cafard. Quand vous allez plus loin, vous trouverez probablement plus de secrets sombres et sales, et aucun d'entre eux ne sera bon.

La PNB va souffrir pendant un moment, mais d’autres aussi qui trouveront leurs livres aussi ternis une fois qu’ils auront enquêté.

Cela amènera-t-il le marché?

Avez-vous vécu sous un rocher? De nos jours, rien ne fera baisser le marché.

Mais ce qui abaisse les marchés, c’est la sortie de liquidités. Et si une part aussi importante du crédit «ponzi» - essentiellement de l’argent qui avait été reporté tous les mois - était investie directement ou indirectement dans des actions? Si RBI se resserre, les liquidités retireront de l'argent des actions et cela fera mal.

Bien entendu, cela blesse le déficit budgétaire puisque le PNB doit être sauvé. Ainsi, les rendements obligataires vont jusqu'à 7.6% et nous éviterions donc les fonds ou les obligations à long terme. À court terme, cela devra être.

Mais dans l'ensemble, nous ne nous inquiétons pas trop. Réagis, ne prédis pas. Que feriez-vous si les stocks chutaient? Mieux vaut répondre à cette question que de dire qu'ils le feront ou non.

(Et non, ne pas acheter PNB)

Notre point de vue: corrigez-le.

C'est le système bancaire indien du secteur public. Répare le.

Comment pouvez-vous effectuer des transactions sur SWIFT en dehors de CBS? Répare le.

Pourquoi ne pas réconcilier les comptes nostro? Suspendre les auditeurs. Feu top management. Répare le.

Fermer la porte derrière Modi, qui a déjà quitté le pays, est probablement inutile. Si vous constatez une fraude, invoquez leurs garanties personnelles et déposez des actions pour attacher leurs biens personnels Après cela, déposez dans NCLT pour rendre ces sociétés insolvables. Prenez le coup, et essayez de récupérer.

Découvrez plus de cas où la couverture des garanties est trop faible. Déterminez si les lettres de crédit ou les lettres de crédit sont en train d'être reconduites ou si le client rembourse réellement via le compte courant indien. Et si ce n’est pas le cas, demandez plus de garanties afin d’éviter la propagation du ponzi.

Mais il est peu probable que cela se produise, car le système bancaire subira d’énormes dégâts maintenant, et nous devrons faire face aux conséquences de systèmes vraiment horribles. C'est incroyable que nos banques aient été aussi laxistes, mais on leur a permis de le faire. sans enquête sur les banquiers, la pourriture à l'intérieur des banques a été ignorée et les industriels ont été la cible d'indignés. Il est temps de considérer les banques comme des acteurs malveillants et de remédier à cette situation.

Vaibhav Nikhare

Vaibhav Nikhare, Indian by birth and Indian by heart.

Répondu il y a 35w

PNB the second largest public sector lender reported some fraudulent behavior in bank transactions worth 11400 crores to while giving a stock statement to Bombay stock exchange due to which its stocks fell immediately by 9.81% with a 3000 crore losses to the stockholders.

Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

Nirav Modi

Nirav Modi is an ultra-rich luxury diamond jewelry designer and exporter across the world, 85th rank holder in Forbes India richest Indian, turnover of 1.3 billion dollars, actresses Priyanka Chopra is the Brand Ambassador of his luxury diamond jewelry brand Nirav Modi.

Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

A stock statement is an official statement given by companies to respective stock exchange companies providing information about the value and quantity of stocks, also the opening and closing values of stock and more stock related information according to SEBI(security and exchange board of India) norms.

on January 16, 2018, a set of partnership firms Diamond R US, Stellar diamond and Soar exports approached bank requesting the letter of undertaking(LOU) augmenter buyers credit for overseas payment, bank officials checked the records and informed that as there were no previous transaction records of the firm the only possible way is to deposit a cash margin of 110 %......

Compréhension LOU(letter of undertaking)

it's a promise statement of guarantee that a bank provides to another overseas bank for raising buyers credit in case of making an overseas payment, and the overseas bank has full power to collect that loan from issuing bank if the recipient fails to pay.

Buyers credit is a short-term credit or loan made available to the overseas importer.

Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

par exemple- I'm a Diamond businessman, I took a letter of undertaking(LOU) from PNB Mumbai to pay for the diamond import from London.Showing this LOU in London Branch, I took a buyers credit from Axis bank London, and in case I'm unable to pay the Debt Axis bank has all the rights collect that loan from PNB.

a continué... The firms contested that they have been receiving this buyers credit without paying any cash margin, so the bank checked the record and to their shock, they found that there were no records of issuing any LOU earlier. Later in inquiry, it was found that 2 of their senior staffers had been involved in the scam causing harm of 11,400,0000000 to the bank.

11400 crores, 1.7 B

$, This amount is enough to bring you to the top 50 richest Indian Forbes list.

Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

The finance ministry is planning to infuse 2.11 lakh crore in different banks to improve the conditions of bank suffering from Bad loans and around 5 thousand crores were going to PNB which doesn't seem to be useful now.

The sad part of the scam is that when a common man takes a loan, and in case he fails to pay, He has to face lots of Humiliation from the bank, Bank officials seize their property and peoples were forced to pay loans ,But in case of Big Fishes like Vijay Mallya, Lalit Modi, Nirav Modi they flee from the country and live luxury life abroad .

The stage is being set for the FRDI bill and ultimately the money will be taken out from common man's pocket.

why is our government reluctant to take actions? ...

just think over it.

Nirav Modi, How did he managed to steal ₹ 11,400,0000000 from PNB.

Jemish Shah

Jemish Shah, ancien ingénieur logiciel

Répondu il y a 15w

It is textbook banking fraud.

Let’s start with a brief overview of how trade in diamonds is settled.

Rough diamonds are very expensive, easy to transport, and cutting - polishing them adds little value to the final product. This makes rough diamonds an excellent tool for round-tripping funds into India via fake invoices. Diamond firms raise credit abroad in USD at low interest rates (called buyers credit or BC), deploy a small part of it as working capital (it’s a low-value added industry) and use the rest to speculate in India’s high interest-rate formal and informal financial markets. In a few months the USD loan is paid off and the firm pockets the interest differential. Surat traders have been doing it for decades. That’s why they are so rich in such a low value added industry. Nirav Modi is just one such trader.

The instrument through which such firms raise credit abroad is usually called a Letter of Undertaking (LoU). It is a guarantee given by a bank branch located in India to a bank overseas that it would meet the liability if the borrowing firm defaults. LoUs are almost always collateralized. LoU to foreign banks are sent through SWIFT - a secure messaging platform for banks. Once a foreign bank receives a LoU through SWIFT, it issues the BC to the borrower.

Punjab National Bank (PNB) has alleged that two of its employees at a Mumbai branch frauduleusement issued LoUs to three of Nirav Modi’s firms without them having any existing line of credit or collateral to cover them. The two employees transmitted the LoUs to Hong Kong branch of Allahabad Bank, Axis Bank, and State Bank of India etc., through SWIFT without recording them in PNB’s core-banking system (CBS). This is essentially the modern day equivalent of forging a signature.

HK branches of the banks then lent USD to Modi’s firms based on the terms of the SWIFT message. Modi’s firms used the BC to settle import bills and roll-over maturing BC. It’s likely a large portion of it was just laundered away. Now that the firms have defaulted - no ready supply of fake LoUs - PNB has a contingent liability of USD 1.8 billion on its balance sheet. They found out about the scam when two junior employees who were rolling-over matured LoUs finally retired.

PNBs narrative is that Nirav Modi with the help of two insiders essentially fooled and bypassed its internal controls from 2011 to 2018 to get cheap loans abroad.

Anyone who has formal training on how internal bank controls and SWIFT works would know that PNBs current narrative is bollocks.

Pour commencer, why wasn’t PNB’s CBS linked to SWIFT? It is common practice for banks to do so.

SWIFT recommends that bank branches manually reconcile SWIFT messages with their general ledger au moins once every year. This is done at the branch level. Banks in the US reconcile theirs twice per year while Chinese banks do it every quarter. Did the PNB branch in question didn’t do it once between 2011 to 2018?

Allahabad Bank has stated that it credited BC worth INR 22 billion into PNBs notreaccount - PNBs foreign currency bank account in Allahabad Bank. I accept that PNBs SWIFT isn’t linked with its CBS but a notre account is an integral part of CBS. INR 22 billion credited to the notre without an accompanying SWIFT message should have raised automatic alarm bells not only at PNBs department of risk management but also at the Reserve Bank of India - notre accounts come under FEMA.

At the very least this is indicative of an almost complete breakdown of internal controls at PNB.

There are too many unknowns here to establish any liability but I believe PNB should be indicted for financial fraud borne out of negligence. PNB is facing a possible trial in Hong Kong as well for breaking Hong Kong Monetary Authority (HKMA) regulations. This is nothing short of an existential crisis for PNB.

Nirav Modi isn’t an Indian citizen. I am not sure if the Enforcement Directorate will be able to get him extradited.

It’s a multi-regime fraud. I expect this to be heavily politicized. PM Modi will blame Indira Gandhi’s bank nationalization for weak internal controls at PNB while Congress will portray it as BJP’s 2G Scam all the while bipartisan effort will be to put the blame squarely on PNB (and its auditors).

Sachin Shekhawat

Sachin Shekhawat, Scientific Officer at Bhabha Atomic Research Centre

Répondu il y a 34w

Crash course to become Malya or Nirav modi ...

Take X amount loan from bank A.

Take 2X amount loan from bank B.

Repay X loan of bank A.

Since your credit rating is good bank A now willingly gives you 4X amout loan.

Repay 2X amount loan of bank B.

Now bank B will willingly provide you 8X loan.

Use this to repay bank A loan , continue this ( with help of personal contacts in bank and few politicians) till loan reaches more than 1000X , then book a flight out of india ... Simple ...

#source: whatsapp

Makarand Desai

Makarand Desai, A Human First, an Indian then, and a Hindu after that !

Répondu il y a 34w · L'auteur dispose de réponses 88 et de vues de réponses 94.3k

This is an illustrative network map from my blog article regarding this scam-

Comment Nirav Modi a-t-il trompé les banques?

In the main blog article,

I have tried to summarise and illustrate the whole scenario for my readers. First of all we will discover brief gist of informative articles (with link to each of them) and factual sub-points regarding the broad main points related to the PNB Scam.

Here’s the link if you want read the detailed gist with 17 article links across media platforms - Understanding the PNB Scam- Illustrative Network Map

Hope this helps in understanding the scam better !

Shubham N

Shubham N, vit en Inde

Répondu il y a 35w · L'auteur dispose de réponses 376 et de vues de réponses 122.7k

Let me write what I understood after reading multiple articles. If somebody finds some error in my answer, let me know in the comments below.

First you have to understand this technical term, Lettre d'engagement. These scammers were big businessmen. They used to import products and services from abroad. So suppose if they import something from the United States, they have to pay Americans in US dollars. For that they used to take this Letter of Undertaking from Punjab National Bank. This letter is basically a guarantee given by Punjab National Bank to other banks (in this case, Allahabad Bank, Axis Bank and Union Bank of India) that the loan taken by Nirav Modi (in US dollars) from their bank branches in the US will be paid by the PNB. Since other banks (in this case Allahabad Bank, Axis Bank and UBI) were assured that their money given in the form of loan to Nirav Modi is safe (as PNB was taking its guarantee) they gave him money.

But this whole Letter of Undertaking was issued through fraudulent way. Some employees of PNB were helping Nirav Modi in getting this Letter of Undertaking in wrong way.

How they were issuing fake Letter of Undertaking is quite technical and I don’t want to go into that details. Neither it’s required to understand scam. You can read about it in other articles.

Basically a deputy manager in the Mumbai branch of PNB was exploiting a “bug” in the software made by Infosys for PNB to issue this fake Letter of Undertaking. There is also negligence on the part of other employees and so this fraud was happening unnoticed from such a long period of time. It started in 2011 and continued till 2018.

The PNB employee who was helping Nirav Modi do these frauds finally retired. But Nirav Modi tried to do the same fraud using the other employee ( who replaced the earlier retired employee ) and got caught.